11 juillet 2007

Missionnaire et démissionnaire

Contrat signé. Démission envoyée. Je n'ai plus qu'à attendre que mon manager vienne me voir l'air surpris et me demande "Bah alors qu'est-ce qui te prend ? On veut te garder nous !" et que je puisse répondre que, moi, je n'ai pas envie de les garder. C'est bien dommage que mon entretien annuel ait encore été repoussé (pour la huitième fois et accessoirement pendant mes congés) car j'aurai bien aimé bouffer une heure du temps de mon manager, le laisser s'enliser dans ses explications vaseuses, le laisser me faire une proposition ridicule et enfin me payer le luxe de l'envoyer se faire voir. Simplement lui glisser devant les yeux ma lettre de démission et lui dire que pendant que ma boîte ne m'écoutait pas et repoussait sans cesse mon entretien de carrière, j'ai eu le temps de passer 25 entretiens à la concurrence, que 5 boîtes m'ont fait une offre alléchante et que je me suis enfin décidé à partir vers de meilleurs horizons. Ma lettre de démission va arriver dans le bureau des RH demain, je sens que la journée va être assez marrante ! D'autant que, hasard du calendrier ou vice des démissionnaires, ma lettre n'arrivera pas seule ;-)

12 commentaires:

Ecrivateur a dit…

Y'en aurait-il plusieurs?

edwoodjr a dit…

Oh que oui, il a bien du y avoir une quarantaine de démissions depuis le début de l'année. Et demain il y en aura au moins deux au courrier, moi et un collègue qui a trouvé ça plus marrant de grouper ;-)

Miss F a dit…

Eh bien je vois que ton "ex" boite avait l'art et la manière de garder son personnel ....

et alors comment cela s'est-il passé ? toujours en vie ?
Sourire

F.

Lwuib-R a dit…

Ca va etre jouissif on dirait. Comme j'aimerai en faire autant!!

Bon courage, pense à prendre ta camera cachée, MDR!!!

Daemondk a dit…

trop fort.

je le connais ? J'ai déjà bossé avec lui ? Au pire tu me diras ça demain ;)

Daemondk a dit…

Désolé pour ce repost, j'ai oublié de signaler qu'on était en dessous de la normale saisonnière par rapport à l'année dernière : il y en avait 60 au mois de Mai. Selon le sens du vent, il se peut que nous subissions une tempête sociale pour le mois d'Aout jusqu'à fin Septembre.

"Ceci était un communiqué de la Démissiorologie"

edwoodjr a dit…

Bilan de la 1ère journée dans la peau d'un démissionnaire

Aucun retour, aucune allusion à ma lettre, donc soit elle n'est pas encore arrivée mais j'en doute, soit ils s'en foutent, soit la RH n'a pas encore communiqué l'info...

La dernière hypothèse me me paraît la plus probable puisque qu'on voulait encore me mettre en formation sur un ETL aujourd'hui pour assurer l'interim d'un collègue ces 15 prochains jours (ou je suis en vacances accessoirement).

On verra bien demain si ça bouge !

Fabi a dit…

Ou bien ils s'en foutent completement... ce qui devrait te conforter pleinement dans l'idee de partir.

Bises

maczym a dit…

Félicitations. C'est ce que l'on dit dans ces cas là ?

Panama The Great a dit…

Ca y est, fini la précarité ? T'es embauché par un client (une vraie boite quoi) ?

Punky a dit…

Hello Ed,
Bon courage pour les nouveaux horizons.

PS: d'ici décembre, crois-tu qu'il restera grand monde?

à+

edwoodjr a dit…

Cher Fabien, c'est un peu ça l'idée :-)

Cher Maczym, ça me paraît adapté, merci !

Cher Panama, j'ai resigné dans une SSII en me disant que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre et de métiers à découvrir. Alors je pense avoir choisi "la meilleure" (la moins pire), on verra bien, j'ai tout mon temps pour bosser plus tard directement pour "un vrai client" ;-)

Chère Punky, merci pour tes encouragements, je suis encore en vacances cette semaine mais à mon retour il faudra qu'on se fasse un resto avec l'ancienne équipe !