29 juin 2007

Alapage.com : nouvelle version


BuzzParadise m'a cette fois demandé de tester la nouvelle version du site Alapage.com qui a été mis en ligne le 18 avril dernier, ça tombe très bien vu que j'ai des jeux PS2 à acheter et que je suis aussi l'heureux possesseur d'une Nintendo DS Lite depuis mon anniversaire ! Je profite de l'occasion pour m'excuser auprès de SEGA d'acheter une console de son ennemi de toujours mais voilà... Ca fait un moment maintenant que j'attends la Master System 3 et je vois rien venir ! Et puis ça faisait six mois que je bosse sur la refonte d'un site e-commerce archi-connu, ça m'intéresse d'autant plus de voir ce qui se passe à la concurrence.

Bonne impression générale, c'est clair, c'est agréable. Les rubriques sont limitées en nombre mais l'arborescence qui se dessine après est assez intuitive. On appréciera le zoom lors du roll-over sur une vignette produit, le système des coups de coeur, les vidéos de démos de jeux vidéo et l'espace client qui est bien foutu. On regrettera un aspect général peut-être un peu trop clairsemé, des visuels produits en nombre trop restreint et en qualité parfois un peu aléatoire. Ca devrait s'arranger avec le temps. Au niveau prix, Alapage est très compétitif et offre même la livraison dès 25€ d'achat en jeux vidéo.

Je viens de passer une commande pour "New Super Mario Bross" sur DS, le processus de commande est on ne peut plus simple, le suivi est clair, l'espace client pratique et - chose non négligeable - un numéro de téléphone gratuit est proposé pour suivre votre commande. En résumé, Alapage continue d'être un site e-commerce sérieux et pratique avec cette nouvelle version et représente un sérieux concurrent de FNAC.com, notamment grâce à des tarifs plus bas.

26 juin 2007

Avis aux bricoleurs du dimanche

Cet article s'adresse à tous les dépravés de la décoration... A ceux qui changent leurs meubles de place tous les mois, à ceux qui ont un petit hôtel plein de bougies et de photos de Valérie Damidot dans leur chambre aux murs framboise/aubergine, à ceux qui songent toujours à repeindre leur salon au grand désespoir de leur conjoint, à ceux qui vont chez les suédois trois fois dans le mois (me dites pas que je suis le seul !), à ceux qui mettent des stickers jusque sur leur chat, à ceux qui regardent les émissions de déco à la télé avec un bol de noix de cajou dans la main et qui voudraient bien se gaver encore plus de conseils déco. A tous ceux là, voilà de quoi occuper les longs week-end pluvieux :


D&CO : L'émission présentée par Valérie Damidot est la plus en vogue du moment et profite de la large audience de M6. Pas de rubriques, pas de reportages, uniquement un relooking d'une ou plusieurs pièces et c'est finalement ça le plus sympa. De bonnes idées assez abordables et du mobilier à la portée de tout le monde (IKEA, Alinéa, Fly). On regrettera tout de même de retrouver souvent les mêmes idées recyclées et la petite blonde est parfois bien trop bavarde. C'est quand ? Le samedi à 13h10 et le dimanche à 19h50 sur M6.


Intérieurs : Pour être bien chez soi, regarder chez les autres. Beaucoup plus glamour, Intérieurs ne s'adresse pas vraiment à la même population. Des reportages très sympas, très branchés, visites guidées d'hôtels de luxe et une petite séquence relooking à base de mobiliers design et de tableaux hors de prix glanés Avenue Montaigne ou Boulevard Saint-Germain. Eh oui chez Intérieurs, on est plus shopping VIP que peinturlurage de murs, plus galerie d'art que Castorama, mais ça fait du bien de rêver ! C'est quand ? Le samedi à 11h et le dimanche à 12h sur Paris Première.


Question Maison : On se ballade dans une maison atypique avec Stéphane Thebaut et on enchaîne les reportages. Beaucoup plus posé, public un peu plus vieux, sujets sur tout et n'importe quoi et une séquence relooking avec le désormais célèbre architecte et blogueur Philippe Demougeot (faut le prononcer comme au début d'un combat de catch) ! Très sympa cette rubrique SOS Maison mais là on donne dans les gros travaux pour transformer une pièce et non juste la repeindre ! Faut bien avouer aussi que certains reportages sont parfois assez chiants (la fabrication des paniers en osier par exemple...). C'est quand ? Le samedi à 11h et le dimanche à 20h sur France 5.


Teva Déco : Nouvelle version depuis peu alors voilà le programme : tout d'abord Le tout en images au cours de laquelle Cendrine Dominguez nous fait une visite guidée au coeur de la maison. Elle nous y présente les dernières tendances, des lieux atypiques, des professionnels talentueux. Ensuite, Cendrine aide un téléspectateurs à rendre une pièce plus facile à vivre. Enfin, la 3ème partie de l'émission est consacrée au changement de décor d'une salle publique. C'est quand ? Le dimanche à 11h sur Teva.

Et à côté de ces quatres émissions bien lancées, on trouve plein d'autres programmes qui surfent sur la vague comme :
  • Côté Maison, sur France 3 et TV5
  • Déco 8, entre deux passages de "Moonlight Shadow" sur Direct 8
  • Change ta chambre, le samedi à 16h10 sur France 2
  • Maison mode d’emploi, le samedi à 16h45 sur France 2
  • Ma maison, mes projets sur TMC
  • Du côté de chez vous TV sponsorisée par Leroy Merlin
  • DECO de familles, prochainement sur France 2
Alors si avec ça vous trouvez pas vot'bonheur ! Bon sinon petite info de dernière minute : oubliez pas que demain c'est les soldes, en particulier chez les suédois. IKEA, non content de faire déjà des soldes très alléchants (eh oui en Suède ça existe des -70%), offre aux possesseurs de la carte Hej une remise supplémentaire de 15% sur les produits soldés mercredi, jeudi et vendredi. Que demande le peuple ?!

19 juin 2007

Une idée de titre peut-être ?

Ca fait peur, en ce moment j'ai l'impression de ne faire que des articles didactiques à la façon d'un Eric Zemmour (le gars avec la pose très sexe là à gauche) dans le Figaro... Au passage j'ai bien aimé comment il s'est fait moucher par Mickaël Youn samedi soir chez Ruquier, bien fait pour sa gueule à ce petit péteux, et toc ! J'ai que 25 ans (oui j'ai encore le droit de l'écrire pendant sept jours) et voilà que je du haut de ma sagesse légendaire j'enchaîne les livres blancs ! Alors pour rétablir l'équilibre, je vais raconter des trucs beaucoup plus légers dont tout le monde se fout finalement mais bon...

On y va, je vous retranscris ça pêle-mêle. Je viens de faire un chèque d'accompte de 1500 euros pour remplacer mes fenêtres toutes pourries très mode dans les seventies. Bah faut bien avouer que j'ai eu un peu de mal à signer mais je me suis rappelé du bruit des fenêtres qui claquent quand la tempête se lève, j'ai pris une grande respiration et j'ai signé tel un prince ordonnant une exécution, ou pas. Maintenant reste à attendre que ça soit fabriqué, bien évidemment avec le bol que j'ai ça tombe pendant les vacances et donc la fermeture de l'usine... Merci la Mairie de Lille qui m'aura fait perdre un temps fou avec des démarches à la con pour des travaux qui ne prendront qu'une journée.

Au niveau boulot, je continue de me faire chier comme un rat mort (l'expression me semble même presque pas à la hauteur). Alors je m'occupe, je continue les quelques entretiens qu'il me reste, je négocie avec les boîtes qui m'ont déjà fait une proposition d'embauche et j'informe les stagiaires des plans machiavéliques de notre direction bien aimée. Y'a ChutChutPasDeMarque (vous vous y retrouvez vraiment dans le nom des boîtes ?) qui m'a appelé cet après-midi pour me faire une offre, déjà que le boulot en lui même avait pas l'air très heavy groovy sexy, mais le chiffre donné est en-deça des autres boîtes. Pfff... Pourtant prestigieuse la boîte, j'aurai cru qu'ils auraient visé plus haut. Bref. Encore quelques dossiers à finir et je me déciderais enfin !

Quoi d'autre ? Euh... J'ai pas parlé du tout des législatives, à vrai dire ça m'est passé un peu au-dessus. Je suis resté sur ma faim aux dernières élections, on nous annonçait un raz-de-marrée UMP, pas de quoi se réjouir... Alors j'avoue, je n'ai pas eu le courage d'aller voter au premier tour, je sais bien que je suis le premier à dire qu'il faut aller voter mais là personne m'avait convaincu alors j'ai attendu le second tour où je me suis malgré tout décidé à aller donner ma voix à Bernard Roman, l'homme aux fausses dents (en tout cas ça en a tout l'air). Ca m'a pas empêché de me réjouir quand j'ai vu que le PS ne s'en sortait finalement pas si mal ! Et j'avoue que j'ai jubilé quand j'ai appris que Juppé s'était fait battre et devait démissionner ! On frolait même l'orgasme quand j'ai su que Christian Decocq perdait de justesse à Lille contre Alain Cacheux et décidait donc de ne pas se présenter face à notre bonne vieille Martine aux prochaines municipales.

Voilà voilà, vous préférez ça comme article ? J'ai conjuré le sort ?! J'en étais quand même pas arrivé au point de mettre des pantalons en velours comme notre ami Zemmour. Sur ce je vais essayer de trouver quelque chose à regarder ce soir parce que là... Les soirées canapé/séries ont eu raison de mon stock d'épisodes. J'ai fini de regarder les derniers épisodes disponibles de Dexter (fa-bu-leux !), Lost, Desperate Housewives, Heroes et Grey's Anatomy. Il y a quelques mois j'avais fini Nip Tuck et Prison Break. J'ai donc commencé Weeds et How i met your mother mais ça va pas faire long feu... Plus grand chose à se mettre sous la dent, des idées ?

18 juin 2007

Première embauche en SSII


Après bientôt deux ans passés en CDI en SSII, j'ai vu passer pas mal de stagaires et la plupart se sont vu proposer à la fin une offre d'emploi, plus ou moins honnête... Finalement je me rends compte que tout comme moi, à la sortie de l'école, ils ne savent pas précisèment à quoi ils peuvent prétendre en terme de rémunération. Certes les grilles de salaire sont gardées secrètes mais finalement tout le monde dans la profession a une idée plus ou moins précise de leur contenu. Alors voilà, j'ai beau mettre en garde les jeunes diplômés quand j'en croise, je pense que ça ne serait pas un mal de mettre enfin les choses noir sur blanc. Histoire de rééquilibrer la balance et de donner aux jeunes diplomés quelques billes pour négocier leur premier emploi. Je vais donc juste vous donner quelques conseils pour bien comprendre leur proposition et une indication des salaires pratiqués en ce moment. Les chiffres n'engagent que moi, n'hésitez pas à apporter votre expérience.

1/ Distinguer ce qui fait partie ou non du salaire

Certaines SSII dont je tairais le nom ont l'habitude de présenter leur offre comme un calcul savant intégrant un tas de petits à-côtés. Ainsi on vous présente un "salaire annuel" alléchant mais on se rend vite compte que les tickets restaurant, la prime de vacances, l'intéressement ou la participation sont inclus dans ce salaire. Soyons clair : le montant réel de la proposition est celui du total diminué de ces indemnités et bonus. Les tickets resto sont une indemnité repas que toutes les entreprises donnent quand elles ne peuvent proposer de restaurant d'entreprise. La prime de vacances est un bonus prévu par la convention Syntec et octroyé par certaines SSII, ce n'est qu'un bonus qui n'est en rien à inclure dans votre salaire annuel. Quant à la participations aux bénéfices, même combat, on va en parler...



2/ Se méfier d'une promesse de "partie variable" alléchante

L'intéressement ou la participation aux bénéfices sont - par définition - complètement aléatoires et ne peuvent donc pas être considérés comme partie intégrante de la proposition. Leur montant dépend des résultats de l'entreprise ou de l'avis que portera votre manager sur votre travail (la fameuse Performance Review dans Dilbert), il se peut que vous n'en touchiez pas ! De manière générale méfiez vous du concept de "partie variable", ça peut être très intéressant certaines années (un mois de salaire en plus) comme inexistant d'autres années... Inutile de vous dire que votre banquier aura un oeil très critique sur ce genre de revenu incertain et non pris en compte dans l'obtention d'un prêt par exemple. Pour ma part je n'ai jamais touché la moindre participation depuis que je suis dans ma boîte, et pourtant ça m'avait été vendu lors de l'opération séduction.



3/ Savoir à quel salaire on peut prétendre

Certes il y a des grilles de salaires en SSII et la plupart des sociétés pratiquent à peu près les mêmes prix, mais certaines boîtes - dont la mienne - n'hésitent pas à proposer des salaires bien en-dessous de la moyenne et le pire c'est que ça marche ! Pour avoir un ordre d'idée, gardez à l'esprit que sur Lille la norme est de 28000€ brut annuel pour un jeune diplômé Bac+5 (montant à titre indicatif et valable en juin 2007). Nous sommes dans une année faste pour l'informatique, c'est le moment ou jamais de bien négocier son salaire ! Ce même diplômé avec deux ans d'expérience sera ensuite en mesure de demander 31/32K, en supposant biensûr qu'il a derrière lui quelques expériences significatives. Notez aussi que ça ne sert à rien de comparer avec des salaires parisiens, ça n'a rien à voir, il faut en général ajouter 2000 ou 3000 euros à un salaire lillois pour savoir ce que vous pouvez gagner sur Paris. C'est certes alléchant mais c'est en rapport avec le coût de la vie à Paris, donc au final ça revient au même...



4/ Faire attention aux petites lignes !

Le nombre de RTT (en général entre 9 et 12 par an) et les modalités pour les poser (la prise de la moitié de vos RTT est souvent imposée par votre manager, on appelle ça les RTT employeur), leur cumul et la possibilité de les prendre dès la première année, la couverture de la mutuelle et son coût, la clause de mobilité, le paiement des frais de déplacement... Autant de points de détail qui peuvent peser dans la balance ! N'hésitez pas à prendre le temps de lire les petites lignes, à vous rencarder auprès de connaissances qui seraient déjà passées par là ou à chercher des infos sur le net...

14 juin 2007

Où hébergez vous vos photos ?


Tizel s'interrogeait il y a peu sur l'avenir de nos photos numériques, au même moment je m'interrogeais sur la façon de partager mes photos avec mes proches. J'en prend des centaines, je les copie sur le disque dur et je me jure de les envoyer par mail le lendemain de la soirée, ce que je ne fais jamais. A une lointaine époque j'avais généré des albums en HTML grâce à un petit logiciel (NDLR : aujourd'hui y'a JAlbum qui fait ça très bien) et je les mettais sur un FTP... Rendu sympa mais travail rébarbatif ! Désormais il y a des dizaines de solutions existantes pour gérer les photos en ligne mais pour trouver celle qui répond exactement aux besoins que j'ai, la question n'est pas simple. Je vais essayer de décrire mon besoin et les solutions, je suppose que je ne dois pas être le seul à avoir songé à créer mon espace photos.

L'idée ? J'ai plusieurs gigas de photos sur mon poste, je voudrais les partager avec mes amis, ma famille, des collègues de boulot, mes collègues de la blogosphère et les lecteurs du blog... Il faut donc que je puisse assigner des droits à ces galeries publiques/privées en créant des groupes d'utilisateurs ! Et puis il faut que mes amis puissent eux aussi enrichir mes albums avec leurs photos, histoire de mettre en commun nos clichés... Pas une évidence car autant donner des droits en lecture sur des albums à des amis semble être une fonction basique, autant l'upload reste souvent réservé à un unique administrateur. Vient ensuite le module d'upload justement : une arborescence conçue sur le serveur FTP ? Un petit logiciel Windows pour créer facilement des albums ? Un joli bouton "parcourir" sur une page web qui permette un upload massif, ou fichier par fichier ? Et reste enfin les questions d'espace disponible, de résolution de photo, de limitations en terme d'albums, fonctions de recherche et surtout ergonomie de l'album !

Première solution en vogue en ce moment : les sites qui hébergent vos photos. Dans cette esprit on recense Photo Bucket (41 millions d'utilisateurs), Yahoo Photos, Kodak Gallery, Pikeo (le nouveau jouet d'Orange), Wistiti, Pbase, deviantART et surtout les deux leaders dont tout le monde parle : Flickr et Picasa !

Flickr (+68% d'inscrits entre mars 2006 et mars 2007)
+ esprit communautaire, groupes, système de tags, géolocalisation, fonction notes, large audience, outils pour uploader les photos ou les intégrer dans un blog, possiblité de rendre des galeries privées (pour famille ou amis qui devront s'inscrire sur Flickr), volume total des photos illimité, beaucoup de fonctions donc un peu confus, commentaires
- bande passante mensuelle limitée à 100Mo, 3 albums maximum, pas d'arborescence, 5Mo maximum pour la taille des photos, impossibilité d'afficher les images en pleine résolution, seules les 200 plus récentes images seront visibles

Picasa Albums Web (offre très prometteuse de Google)
+ simple et sobre dans la lignée Google, totalement intégré à l'excellent logiciel Picasa, nombre illimité d'albums, photos en pleine résolution, 10Mo maximum pour la taille des photos, aucune limitation de bande passante, veille sur les mises à jour par RSS ou mail, système de tags, possiblité de rendre des galeries privées (elles seront cachées mais accessibles par une URL codée), système de commentaires, interface disponible dans une quinzaine de langue
- non communautaire, pas de groupes, informations de prise de vue un peu moins détaillées (précision pour les geeks)

Deuxième solution : les albums photos PHP/MySQL open-source à héberger soi-même. Les fonctionnalités sont souvent bien plus poussées que pour Flickr ou Picasa mais il faut mettre les mains dans le cambouis et le look est forcément un peu moins glamour... C'est à vous de jouer pour installer la solution, mais bon rien de bien compliqué là dedans ! C'est à vous de trouver un hébergeur mais quand on sait que Free offre 10Go (bénie soit la FreeBox hein !) pour les pages persos, les 100Mo de bandes passantes de Flickr ou le giga offert par Picaca semblent dérisoires.

PhpWebGallery : une des solutions les plus complètes à ce jour et les plus actives, tout repose sur l'import d'images automatique à partir d'un serveur FTP (1 répertoire = 1 catégorie)... Principe aussi simple que restricitif et cela réduit à néant les possibilités d'upload de vos amis.
Gallery2 Menalto : pléthore de fonctionnalités mais sa particularité c'est surtout le choix dans les façons d'uploader. Un utilisateur (possédant les droits adéquats) pourra notamment uploader des photos dans un album, fonction souvent réservée à un administrateur qui a l'accès au FTP !
Coppermine : galeries au look forum, couplage facile avec les CMS ou les forums à la phpBB
SimpleViewer : très peu de fonctionnalités mais tout en Flash, très beau
2BGal, PhotoStack, Zenphoto : simpliste, très épuré, un minimum de fonctions efficaces et bien conçues

Vous voilà donc renseignés sur ce qui existe à l'heure actuelle ! Une petite info de dernière minute : Flickr est multilingue depuis deux jours, voilà un "inconvénient" en moins ! Pour ma part je crois que je vais partir vers une solution PHP/MySQL que j'hébergerais sur mon FTP Free, probablement Gallery2 ou Coppermine. Et vous alors ?! Quelle solution a votre préférence ?

09 juin 2007

J'évacue les soucis, la tension...

Oh l'enfoiré m'annoncer ça comme ça de but en blanc... J'ai appris lors d'une petite discussion avec mon nouveau Chef de Projet que j'étais à priori staffé sur une nouvelle mission jusqu'en septembre, et ça pourrait durer jusqu'en décembre comme c'est parti. Excellente nouvelle pour lui car il a trouvé un couillon pour faire un boulot chiant à mourir, et moi pendant ce temps là je désespère de rester sur cette mission qui ne présente absolument aucun intérêt (même le boulot qu'on donnait aux stagiaires le mois dernier était plus épanouissant). La vie est dure, parfois le chemin est long. Le client est plutôt sympa, les collègues aussi mais cette mission.... Arrrggghhhh ! Et dire qu'il ose me demander si "ça colle avec mes objectifs de carrière" ! Bah non, ça colle pas, ça me paraît évident connard ! Je suis très irritable, c'est lamentable... Et je ne suis pas le seul, tout le monde cherche à sortir de ce traquenard mais étant le dernier arrivé je risque d'être là pour les remplacer, cool. Le fait de savoir ce que je vais faire de ma journée me déprime dès le matin, la perspective de faire ça pendant sept mois me mine. J'pète les plombs, je ne me sens pas bien. Je suis très fatigué pendant la journée... Parce qu'il n'y a rien de plus crevant que de faire un boulot certes facile mais fastidieux, répétitif et sans intérêt. Je soupire tout le temps c'est assez fatiguant. J'en viens à me demander si ça n'est pas une voie de garage sur laquelle on m'a mis depuis que l'on sait que je risque de démissionner, si tel est le cas voilà une raison de plus de quitter cette boîte à la con. Ca ne saurait tarder, je vais devoir donner des réponses, et je dois me rendre à d'autres entretiens. Et mon entretien de carrière avec mon manager ? Repoussé pour la troisième fois. Les sourcils froncés, le visage fermé, j'explique à mon CP que ça n'est pas cela que mon manager m'avait vendu, que ce n'est pas ce que j'avais demandé... Il cherche à répondre à chacune de mes critiques avec un argumentaire identique à tous les managers de ma boîte. C'est d'un ennui. Quand il n'a plus matière à rétorquer, il finit par me dire "N'oublie pas que tu es une ressource de ChutChutPasDeMarque". Inutile de continuer la phrase, on a compris tous les deux que je dois aller là où on me le dit, de préfèrence là où ça rapporte et peu importe si je m'y plais. Si vous connaissiez la devise de ma boîte, ça en serait presque marrant.

06 juin 2007

Blog, âge de maturité et Viandox


On a tendance à dire un peu partout que les blogs s'essouflent et pourtant je ne le perçois pas ainsi. Déjà je pense que ça n'est pas forcément une baisse d'activité mais plutôt un écrémage : moins de blogs mais de meilleure qualité et mis à jour régulièrement, la théorie de l'évolution... des blogs. Voilà qui est me semble t'il une bonne chose, non ?! Je reviens parfois du bureau avec un idée fixe : découvrir de nouveaux espaces sur la blogosphère, partager un peu de la vie d'un bloggeur ou de ses centres d'intérêts, y prendre goût et le cas échéant enrichir mes BlogRoll avec de saines lectures. Finalement ça semble beaucoup plus facile dans ma tête qu'une fois devant mon écran. Je ne sais pas si je suis trop difficile mais il faut chercher beaucoup pour trouver son bonheur. Il est difficile de trouver un blog vraiment original, personnel, dans lequel l'auteur met du sien, qui lui ressemble autant dans la forme que dans le contenu, qu'il prend plaisir à écrire et qui est communicatif sur sa passion ou ses préoccupations. A une époque on riait des blogs de gamines de 15 ans sur SkyBlog (ouais d'accord on en rit encore), mais finalement des blogs de qualité et vivants (pas un message tous les 15 jours) que l'on a envie de suivre, y'en a pas des tonnes !

Alors certes pour ma part j'écris moins qu'à une époque, il suffit de regarder le nombre d'articles par mois, par an... Mais le rythme me convient mieux, je n'ai plus le temps d'écrire un article par jour et c'est pas plus mal ! Et puis il ne faut surtout pas se sentir obligé d'écrire. Finalement ça permet de mieux cibler les sujets, de ne pas écrire pour écrire et de laisser le temps à ses lecteurs de passer sur le blog et d'y laisser leurs réactions. Les lecteurs ont souvent la facheuse tendance à ne s'attarder que sur le premier article en haut de la page et j'avoue que quand j'estime avoir écrit quelque chose digne d'intérêt (ça arrive de temps en temps) j'ai tendance à le laisser en tête de gondole plus longtemps. Pour ma part je n'ai pas vu de baisse flagrante du nombre de commentaires sur mon blog, je dirais même que bien au contraire les lecteurs réagissent même plus ! Peut-être parce que j'essaye d'écrire des articles qui suscissent plus la réaction et le débat ?

Autre petite attention qui fait plaisir et qui arrive plus fréquemment : le petit mot gentil. Il arrive de plus en plus souvent qu'un lecteur fasse la démarche de m'envoyer un mail pour me féliciter sur le blog et s'intéresser un peu à moi. C'est très agréable et encourageant de recevoir ces petits mails, ça permet de dépasser un peu le principe "J'écris, vous lisez et réagissez le cas échéant" et de faire la connaissance de plein de gens. Ca permet aussi d'avoir un retour de tous ces lecteurs qui passent régulièrement sur le blog mais ne laissent jamais aucune trace, et les statistiques montrent qu'il y en a bien plus que des lecteurs "actifs" finalement. Je discute aussi avec quelques confrères blogueurs et apprend à les connaître d'une autre manière car le blog n'est toujours qu'une vue de la réalité que l'on veut bien montrer finalement... Que ce soit par MSN, par Nabaztag ou par mail, n'hésitez pas à utiliser les moyens mis à votre disposition pour me contacter, c'est fait pour ça !

Dernièrement j'ai aussi reçu des mails plus professionnels qui montrent que, dans un autre registre, mon blog a sa petite audience : la Mairie de Lille qui s'intéresse à moi suite à mes prises de position lors des Présidentielles (ou comment exploiter ce nouveau média pour les prochaines municipales...), des sites communautaires qui me proposent de me référencer (très bonne initiative que de vouloir créer une communauté de blogs du Nord), et même une boîte de prod qui me propose de participer à une émission de Guillaume Durand (bon là j'ai pas répondu, je me vois mal débattre dans Esprits Libres) ! Alors non les blogs ne sont pas encore morts, ils gagnent en maturité, c'est tout.

02 juin 2007

Je suis un homme pressé

Parce que parfois on a plein de choses à raconter mais qu'on a pas le courage de faire de jolies phrases avec plein de mots qui vont bien ensemble... Parce qu'après une grasse matinée on préfère aller profiter de sa ville sous le soleil que de rester planté devant un écran... On peut toujours faire preuve de fainéantise (le week-end c'est permis) et raconter sa vie en vrac.
  • Je viens de commencer une nouvelle mission chez un nouveau client ChutChutPasDeMarque. Ca devrait être intéressant à terme vu que c'est un projet de grande ampleur et qui risque de durer jusqu'en 2011 mais il faut bien avouer que la phase d'appréhension du projet n'est pas forcément la plus passionnante quand aucune réelle formation n'est dispensée au début, espérons que ça bouge et en attendant ça fera une chouette référence dans le CV.
  • Ma Playstation 2 vient de rendre l'âme on dirait : l'image saute ou fout le camp complétement... Apparemment ça vient de la console. Reste à vérifier que c'est irrémédiable et à réfléchir à acheter une nouvelle PS2 ou peut-être bien passer directement à la PS3 ? Dans ce cas il faut que je vérifie que mes CD de Buzz et de Singstar tournent sur la nouvelle console parce que c'est un peu mal barré pour ma soirée Buzz prévue en juin !
  • Je continue de recevoir des propositions depuis que j'ai mis à jour mon CV Monster et qu'il est repassé sur le haut de la pile. Essentiellement des petites boîtes qui proposent des choses plus ou moins intéressantes... Je vais devoir faire le tri la semaine prochaine et planifier quelques entretiens.
  • En parallèle j'ai demandé mon entretien annuel à mon manager. Ca va certainement pas servir à grand chose mais je suis un grand optimiste... Je verrais bien si les belles promesses se concrétisent ! Si tel est le cas et à la hauteur que j'espérais, peut-être que je n'aurais plus besoin de partir. Sinon je n'aurais plus aucune raison de rester et je pourrais signer à la concurrence sans me retourner.
  • J'ai reçu mon nouveau clavier et ma nouvelle souris ! Eh oui après avoir voulu mettre des périphériques Apple sur mon PC parce que c'est plus joli (bah oui je sais c'est con surtout quand on sait que les touches Apple sont pas tout à fait les mêmes que sur un clavier PC), j'ai finalement trouvé des périphériques PC qui ont un peu le look Mac. Si ça en intéresse certains, regardez donc les produits Samsung Pleomax Crystal blanc. C'est joli, pratique, ça intègre un hub USB sur le clavier et c'est pas bien cher. Si vraiment vous voulez un clavier Apple, sachez que c'est faisable en chargeant un nouveau fichier de mapping clavier, faut juste se faire à une nouvelle disposition des touches.
  • J'ai toujours pas reçu l'autorisation pour changer les fenêtres de mon appart. Je suis allé déposer en personne à la Mairie de Lille mon dossier, une dame l'a feuilleté avec moi et m'a dit que tout était en ordre... Sauf que une semaine plus tard je reçois un recommandé me réclamant un papier soit-disant manquant alors que je leur ai laissé en 5 exemplaires ! Grrrr... Forcément le mec qui s'occupe de mon dossier n'est jamais à son bureau et ses collègues ne peuvent pas m'aider bien entendu ! Non non je suis pas dégouté :-(

Des nouvelles de Xhystos ? / Version 2.4 / Inspiré du template Rounded V2
blogasty
Publicité
Réclames et prospectus...
A propos de l'auteur
Menu du jour