06 février 2008

Sweeney Todd, grosse déception !

Fans de l'univers décalé mais non moins magnifique de Tim Burton, vous trépigniez sans doute comme moi d'aller voir Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street. J'ai cédé dimanche dernier et c'est avec beaucoup d'espoir et d'impatience que je m'installais dans un des fauteuils de l'UGC Lille. Ca a bien commencé, j'ai retrouvé avec plaisir l'esthétique chère à Burton, un décor sombre, des couleurs rares dans un monde quasiment noir et blanc qui rappelle Les noces funèbres. Les décors du Londres du début XIXème sont magnifiques même si trop peu nombreux. Johnny Depp incarnant Sweeney Todd rappelle lui aussi un autre film de Burton, Edward aux mains d'argent. Décidément on est pas dépaysé, on est partagé entre des retrouvailles toujours agréables et un goût de réchauffé un peu trop prononcé.


Passée cette première impression, le film se lance et la musique démarre. Je savais que j'allais voir une comédie musicale et donc je m'attendais à de fréquentes chansons, mais pas à ce que tout le monde chante tout le temps ! Il n'y a pratiquement jamais de dialogue normal, on chante tout... même pour demander le sel. Ce parti pris aurait pu être une bonne surprise mais ce n'est pas le cas : chaque minute du film étant chantée, aucune scène mémorable ne sort du lot, tout s'enchaîne, sans qu'aucune mélodie ne reste en tête (si ce n'est la chanson de Johanna qui va nous suivre pendant deux heures !). Et pour couronner le tout, la mise en scène est statique, il n'y a aucune chorégraphie !


Outre l'aspect "film chanté" plus que véritable "comédie musicale", il faut bien avouer que le film accumule les mauvais points... L'intrigue est très mince, linéaire, cousue de fil blanc et sans rebondissements. On ressasse sans cesse les mêmes choses, en chanson évidemment, pendant que les cadavres s'entassent encore et encore... Si les scènes n'étaient pas si sanglantes et explicites on pourrait se croire dans un épisode de Plus belle la vie. Les touches d'humour sont absentes du film, ça aurait pu égayer cet univers sordide et sanguinolent dont on ne s'évade jamais. Alors oui les décors sont somptueux mais aucune émotion ne passe, on s'ennuie... Pour être franc c'est bien la première fois que je regardais ma montre pendant un Tim Burton :-(

4 commentaires:

Homer a dit…

Bon. Ca fait un film de moins à aller voir. Esperons que tous les films du mois ne seront pas comme celui-ci ou Asterix...

GECKO a dit…

Au contraire, je m'attendais à un fiml chanté...et bien j'ai eu un film chanté ! Je trouve que ce film est une pure merveille...et encore une fois Tim BUrton m'a plus qu'étonné.

Tizel a dit…

Quand j'ai vu que ce film sortait, je me suis dit : super, un nouveau Tim Burton...

Et puis les critiques sont tombées, le doute... Du coup, j'y suis pas allé.

Tizel

edwoodjr a dit…

Cher Gecko, on dirait que tu es la preuve vivante de l'accueil très partagé qu'a reçu le film ;-) Les critiques sont soit excellentes, soit très mauvaises. Pour ma part, je croyais être un fan inconditionnel de Tim Burton mais là je suis désolé, ça n'est pas du tout à la hauteur de sa réputation. C'est joli certes mais rien de plus.

Chers Homer et Tizel, je vous conseille tout de même d'aller le voir, les avis étant très divisés, peut-être que vous passerez un agréable moment. Et puis ce n'est pas non plus un navet, c'est juste très décevant pour un Tim Burton :-(