22 avril 2008

Alerte aux chiens sans pattes !

Un phénomène très étonnant envahit petit à petit les rues de nos villes, ça nous arrive dessus sans crier gare au coin d'une rue d'apparence tranquille, ça s'insinue discrètement dans notre société... Je ne parle pas des danseurs de Tecktonik à la coupe mulet ou des fans de plus en plus nombreux de Cindy Sander, mais d'un phénomène bien plus grave ! Quoique Cindy Sander, en repensant à "Papillons de lumière" ça fait quand même flipper ! Tremblez derrière votre écran, une mutation génétique vient de s'opérer chez nos amis les chiens : ils ne savent plus marcher, il faut les porter dans ses bras, dans le milieu on les appelle sobrement "les chiens sans pattes". Les foyers de l'épidémie étaient très localisés au début, ça se limitait aux milieux bourgeois où les "chiens à sa mémère" se retrouvaient ni une ni deux dans les bras de leur maîtresse le temps d'une virée chez Hermès ou Dior. Parfois on voyait aussi passer la tête d'un Chihuahua hors d'un sac à main Vuitton, mais ça restait l'exception et ça occupait formidablement les vendeuses qui pouvaient s'égosiller pendant des heures : Oh le beau petit toutou ! Il a soif le petit toutou à sa môman ?! Rooohhhhh il boit avec sa petite langue le chien chien...

Désormais toute la France est touchée ! Caniche, Yorkshire et autres bichons frisés ne savent plus ce que c'est de fouler de leurs petites pattes les pavés du Vieux-Lille ! Tout le monde porte son chien et ça ne se limite plus aux vieilles bourgeoises ! Eh non messieurs dames, chaque jour le nombre de chiens sans pattes augmente dangereusement... Bientôt les jeunes porteront leur pitbull à bras et les labradors se laisseront tranquillement balader par leurs maîtres exténués. Outre le ridicule de la situation, cela peut entraîner des drames... Rappelons-nous de Denise, cette petite vieille de 76 ans qui, contre l'avis des médecins, voulait absolument être à la pointe de la mode et porter Toutouille, son Saint-Bernard de 70 kilos ! La pauvre s'est cassé le col du fémur, est restée affalée sur le sol de sa cuisine pendant 4 jours avant que les voisins ne constatent avec horreur que Toutouille, aussi gentil qu'affamé, pesait encore de tout son poids sur la pauvre femme et avait commencé à lui mordiller ses doigts ridés.

Et le pire dans tout ça c'est que les chiens s'y habituent… Désormais un chien qui utilise ses pattes pour marcher passe pour un has-been et devient la risée du quartier ! Quand s'arrêtera cette mode ? Nul ne le sait, mais ce n'est pas le seul mystère qui subsiste dans cette histoire… S'il y a autant de chiens qui se laissent porter, comment se fait-il que je trouve encore des crottes sur mon trottoir ?!

3 commentaires:

Tizel a dit…

Bravo pour ce billet plein d'humour, et tellement vrai...

Tizel

Daemondk a dit…

Génial ;)

Idem a dit…

Ca ferait un super groupe auquel adhérer sur facebook!