11 avril 2008

Tokio Hotel et les Analphabètes

Dans un accès de lucidité j'ai écrit en septembre 2007 un article intitulé Ca déchire grave Tokio Hotel, je voulais essayer de comprendre ce phénomène et surtout pourquoi les gamines sont folles du chanteur Bill Kaulitz, pourtant physiquement plus proche de Karen Sheryl que d'un chanteur de boys band. J'ai reçu à ce jour 26 commentaires de fans n'ayant pas apprécié mon article... Rien d'étonnant, rien d'alarmant, les scouts sont encore bien loin devant avec 95 commentaires haineux suite à mon article Je hais les scouts ! Bah oui. Ma photo doit être épinglée dans toutes les tentes canadiennes de la campagne française, juste entre la boîte de Benco et le stock de PQ, je n'en dors plus ! Mais un mystère subsiste sur Tokio Hotel...

Après "Les castors lapons sont-ils hermaphrodites ?", une nouvelle question est sur le bout de toutes les lèvres, même celles des scouts : "Les fans de Tokio Hotel sont-ils analphabètes ?". Bah oui, ça va pas leur plaire mais il faut bien reconnaître que j'ai de plus en plus de mal à déchiffrer ce qu'ils écrivent. Dixit un fan :
jE TROUVE QUE C'EST débile de critiquer les perssone sen les conaitre tu te croi malin dériére ton clavier mais enface de lui tu fermeré ta geule!!! Moi perssonellement j'aime tokio hotel j'adore meme et un article comme sa sa me dégoute comme l'autre con qui dit :T'inquiètes, ce n'est qu'une mode. Ils feront au mieux deux albums puis sesuicideront tous et on les oubliera en deux jours. Kyo fera son retour... Quelle boufon déja ils ont 3 album 3 dvd kyo c'est de la pure merde et ils se sucideront j'amais alors l'hommer il ferait mieu de fetrmer sa geule ! je peut pas surporter quon critique quelqun d=sen vraimen le conaitre les conaitre !Et l'alemend c'est bien et le rock c'est bienv !Tu le conait tu lui a parler déja pour savoir quil s'habille en 12 ans pon mec va te coucher sa vaudrait mieu je vais arreter la sinon je vais vous 10 pages de critique contre tout les connare qui critique tokio hotel sans les conaitre débile pfff gros con !

Wii, tu a rézons, araite toua là, on na pat en vis deux lireuh 10 paage dû mémes acquabis. Selon Wikipédia, l'analphabétisme est l'incapacité complète à lire et à écrire, le plus souvent par manque d'apprentissage. Doit-on en déduire que les fans de Tokio Hotel sont trop occupés par leur passion pour apprendre à écrire correctement ? Pourtant les fans ont dans les 10-15 ans non ? On sait écrire à peu près à cet âge là non ? Ou alors ont-ils définitivement abandonné la pratique du français pour se consacrer totalement à l'allemand ? Le mystère demeure entier...

22 commentaires:

Tonton Alesque a dit…

C'est la réponse du berger à la bergère : j'adore !

Ether a dit…

Cet article reflète de plaisir de provoquer pour provoquer, en utilisant des arguments faiblards et ridicules.
Il ne faut pas jeter la pierre aux jeunes et encore moins amalgamer les fans de Tokio Hotel aux problèmes d'écriture que connaissent les ados. Le système éducatif français est proprement lamentable, et je sais de quoi je parle... A titre d'exemple: un professeur de français n'a pas le droit de donner des cours de grammaire!! Cela semble totalement aberrant mais c'est la triste vérité. Il doit traiter des points de grammaire rencontrés dans les textes étudiés, mais là où le bât blesse, c'est que ces textes sont littéraires, par conséquent, non adaptés à l'étude grammaticale. Ainsi, en fin de scolarité, les élèves auront un sac de confettis grammaticaux, sans maîtriser les règles de base, puisque les cours sont faits à l'aide d'éléments glanés ça et là. Et ce phénomène s'aggravera encore, puisque le gouvernement veut supprimer plus de 11 000 postes de profs. C'est sûr que dans les futures classes de 45 élèves, les enseignants ne pourront pas faire de miracles. Alors plutôt que d'accuser un groupe de rock des problèmes d'orthographe de nos jeunes, il faudrait critiquer les vrais coupables! Non pas les professeurs, mais le gouvernement qui lésine sur les moyens accordés à l'éducation. Cette action serait beaucoup plus intelligente et surtout beaucoup plus cohérente! La provocation c'est très bien, je suis totalement pour! Mais il faut le faire de façon intelligente et utile.

edwoodjr a dit…

Merci pour ce commentaire très instructif Ether ! C'est vrai qu'il y a une part de provocation dans cet article mais je m'interrogeais réellement sur la capacité de ces jeunes à écrire correctement... Si tu me dis que ça ne se limite pas aux fans de Tokio Hotel (et aux scouts, j'avais oublié les scouts) alors oui ça soulève un problème bien plus grave !

Je pensais naïvement que les méthodes d'apprentissage qui avaient fonctionné avec moi n'avaient pas de raison de ne plus marcher... On a mis le doigt sur un bien plus vaste débat semble t'il.

edwoodjr a dit…

Mais c'est Tonton Alesque ! Il est là parmi nous ! Et dire qu'il faut écrire sur Tokio Hotel pour qu'il sorte de son silence, ça fait flipper non ?

IDEM a dit…

Déjà mon cher Ed, très très bon article!! Et je suis entièrement d'accord avec toi! Ca fait peur de voir ces fans hystériques te traiter de "connare" pour un groupe pour préadolescentes qui découvrent l'effet de leurs nouvelles hormones!
Et en même temps, c'est presque beau... Presque beau de voir ces jeunes braver leurs difficultés grammaticales pour défendre leur meilleure copine Bill, de voir ces jeunes, analphabètes mais au top de la tendance capillaire, de voir ces jeunes qui assument leurs fautes d'orthographe jusqu'aux gros mots! Bref de voir une jeunesse à la dérive qui se raccroche à un groupe qui sûrement leur ressemble (car oui! J'en suis sûr Bill aussi ne sait pas écrire!).
Effectivement, on pourrait se poser les bonnes questions Ether et se demander d'où tout cela vient. Des parents qui font des enfants alors qu'eux-mêmes sont analphabètes? Des parents qui démissionnent devant leur jeune ado qui les traite de "anfouaré" ou de "battart"? Des profs qu'on recrute à tour de bras et qui n'ont pas le niveau? Des profs démotivés qui pensent plutôt à planifier leurs vacances qu'aux règles de grammaire à enseigner à nos enfants???
Hum... Moi perso, je préfère rester sur le débat de Tokio Hotel! Ca me fait moins froid dans le dos!

Nykmer Oren (aka Typiak) a dit…

Oh Yeah!
Je t'ai déjà dit que je t'aimais, mon cher Ed?... enfin: je kif grav koua !

Homer a dit…

je suis sur que ce commentateur adolescent parle mieux allemand que français, non? cher monsieur le commentateur, homer ne s'écrit qu'avec un seul m. on peut y ajouter un -e si on parle de l'auteur antique. ah, et pour parler de tokio hotel, on ferait mieux de s'intéresser aux paroles et à la traduction avant de dire qu'ils font de bonnes chansons.

Fabien D a dit…

Moi perso j'aimais bien Kyo... ok je sors ;-)

Tonton Alesque a dit…

Il faut parler de Tokio Hotel... Pas forcément.

Je préfère rebondir sur le fait que bon nombre de personnes atteignent aujourd'hui les classes supérieures ou obtiennent leurs diplômes en ayant un niveau orthographique et grammatical proche du zéro absolu.

Cela me met hors de moi lorsque je demande à un apprenti ou même à un de mes collaborateurs de me créer un document et que je dois ensuite en faire 3 lectures ; la troisième servant à corriger les fautes.
Je pense que notre système scolaire modifié allégrement (sans mauvais jeu de mot pour un ancien ministre dont je respecte beaucoup les travaux hors ministère) au début des années 90 nous a fait perdre énormément en termes de compétitivité face à nos homologues allemands ou espagnols (nous avons tenté de copier et d'adapter un système, qui n'est pas forcément adapté à notre culture latine. NB : ce système a été copié ailleurs en Europe et regardez bien ce qui se passe en Belgique, en Italie... Je ne parle même pas des nouveaux pays adhérents à l'UE).

Bref, au travers de ce débat créé entre mièvrerie des fans des nouveaux Alain Barrière aux cheveux longs ou d'un nouveau Christian Delagrange maquillé à outrance (bref, au travers d'un phénomène de mode adapté à notre culture et aux standards de communciation en vigueur sur notre marché), mais aussi au travers de la montée en puissance du modèle de pensée unique (très proche également de notre culure latino-anglo-saxone), je pense que nous avons mis le doigt sur 2 choses essentielles :
- Nous lissons la société française par le bas en ayant des structures qui ne sont pas adaptées.
- Les futurs acteurs de l'économie (actuellement étudiants, lycéens, collégiens, élèves des écoles primaires et autres stagiaires, apprentis...) ne savent plus faire valoir leur sens critique (et non pas la critique au sens basique du terme) en permettant l'ouverture d'un dialogue sur le principe des libertés individuelles d'expression.

A bon entendeur

PS 1 : mon permier commentaire à ce message visait à mettre en exergue le talent avec lequel le sens critique avait été utilisé et de quelle manière mes propos ont été illustrés.
PS 2 : j'espère que les mots employés dans ce texte auront suscité l'envie d'ouvrir un dictionnaire pour certains et ouverts les yeux aux autres.

kristvonmurphy a dit…

Le bon côté de TH, c'est qu'ils font remonter les effectifs des classes d'allemand !

edwoodjr a dit…

Cher Idem, merci pour ta contribution, très belle plume ! Merci pour cette tentative d'explication sur ce phénomène d'analphabétisme, la question mérite en effet d'être posée.

Cher Nykmer Oren, c'est trop d'honneur ! Tu recevras d'ici peu la carte de mon fan club ainsi qu'une photo dédicacée par mes soins.

edwoodjr a dit…

Cher Homer, j'ai bien peur malheureusement que ton ami "commentateur" ne soit pas forcément meilleur en "alemend" qu'en français... Quant aux paroles, j'ai cru comprendre que ça parlait divorce et suicide, des sujets qui touchent les jeunes parait-il.

Cher Fabien, tu crois qu'en noyant ton aveu dans la discussion ça va passer tout seul ?! Non mais oh ! Kyo ?! Non mais ça va pas ?! Je crois que je préférais encore ta période Spice Girls...

edwoodjr a dit…

Cher Alex, je te rejoins totalement, je suis toujours surpris de trouver des fautes grossières dans des documents au boulot... Je suis peut-être chieur mais quand je reçois un mail cousu de fautes de mon boss, je ne vois que ça et j'ai beaucoup de mal à le prendre au sérieux. Je vois difficilement comment on peut faire passer correctement un message ou un argumentaire sans maîtriser la langue.

J'aurais du mal à apporter ma pierre à l'édifice en ce qui concerne notre système éducatif, je ne suis pas au courant des nouvelles méthodes mais visiblement c'est loin d'être au point... Espérons que tout cela sera remis en cause mais je n'en entend pas beaucoup parler.

Anonyme a dit…

Vous savez comment on fit "grosse merde" en allemand ?

=> "Tokio Hotel"

Clo a dit…

Une fois, on m'a écrit comme ça et sans être méchante j'ai répondu "écris correctement s'il te plait je ne comprends pas bien ce que tu veux me dire" j'ai eu pour réponse "Case toi t pa a la mod c plu rapid decrir com ca va chouché pov vieil"
J'en suis arrivée à la conclusion qu'il fallait passer pour un con pour pouvoir être à la mode..
mais ça serait plus rassurant qu'ils se soient mis à l'allemand.. Quoi qu'un élève allemand de 10/15 ans doit mieux écrire le français, qu'eux..
Enfin bref..

Kimmmi a dit…

Plutôt contradictoire, le commentaire..."les gens qui critiquent sans connaître c'est tous des connards!"

Thomas a dit…

Le truc c'est qu'aujourd'hui on ne sait plus vraiment pourquoi le langage SMS est aussi répandu sur le Net. Qu'on l'utilise pour faire des économies de crédit de téléphone portable, c'est concevable. Mais polluer le Net (parce que oui c'est de la pollution pure et simple) avec ça, alors que ça ne rend service ni aux lecteurs ni à l'auteur du message (je dirais même plus que ça le décrédibilise beaucoup), c'est rageant.
Alors oui on peut ne pas être un as en français (comme moi, soit dit en passant), mais qu'il s'agisse de grammaire, de conjugaison, ou d'orthographe, un effort est toujours apprécié. Et il vaut peut-être mieux se taper une bonne honte en faisant une faute qu'on ne commettra plus, que de passer pour un boulet (qu'on est pas forcément) en pondant un pavé illisible que même Champollion n'aurait pas osé affronter.

Quant à Tokio Hotel et bien... Sans s'en prendre à l'ensemble des fans, j'avoue que la majorité d'entre eux (tout au moins celle qui daigne s'exprimer) a des petits problèmes de ce côté là. Mais bon, je suis sûr qu'on pourrait en dire autant de plusieurs amateurs de Tektonic (je ne sais même pas comment ça s'écrit, c'est dire combien je m'en fous de ce mouvement là), dont certains m'ont déjà montrés l'étendu de leur talent à la plume. Et des phénomènes de mode foireux qui côtoient le "KiKoO lOl MDRrrrr" on en a à la pelle, et ce n'est pas près de s'arrêter.

Il y a a peine 15-20 ans on avait pas peur de passer Ken le Survivant le matin à la télé et la mode côté musique c'était Nirvana. Aujourd'hui tout est édulcoré, alors on compense avec des effets de mode plus massifs et assurément plus creux qui oscille entre Secret Story et Tokio Hotel, justement... C'est même plus artistique, c'est de la soupe.

Et tant pis je ne me fais pas que des amis (visiblement Ed a déjà une bonne longueur d'avance avec les scouts !)...

J'en profite pour te féliciter Ed, j'ai découvert ton blog aujourd'hui et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire quelques-uns de tes articles !

Anonyme a dit…

Ce qui est assez amusant c'est que cette gentille personne parle de "juger sans connaître" (en gros) et dans la même phrase (oui je sais il manque la ponctuation) elle dit que "Kyo c'est de la merde". Tu pourrais faire un nouveau billet. Les fans de Tokio Hotel ont ils de la mémoire

Fanette a dit…

Bah tunes tombé sur la génération skyblogueurs qui ne sait pas écrire un mot sans fôtes, génération révolutionnaire et analphabète, et avec ça on va réduire les effectifs des profs, mouarf !

Anonyme a dit…

Je voudrais corriger certaines remarques, notamment de Ether, même si ce qu'elle dit n'est pas tout à fait faux. Je suis professeur de français et je peux donc rectifier quelques petites inexactitudes.

Premièrement, le français est une matière particulière puisque l'on apprend avant tout à parler en écoutant. Un gamin qui vit dans une maison où on lui parle peu, ou où l'on parle mal, arrivera en français non seulement avec des lacunes mais en plus avec des expressions qu'il considère comme correctes mais qui ne le sont pas ("malgré que tu le fais pas"...)... je ne parle pas de la pauvreté du vocabulaire (on en est presque au "plusbon" de 1984).

Deuxièmement, je ne suis pas d'accord avec le "ne leur jetons pas la pierre !". Un gamin qui veut réussir à parler et écrire correctement, il suffit qu'il écoute et travaille en classe, qu'il fasse ses devoirs et il saura parler. Le système éducatif permet quand même d'apprendre des trucs (bordel de merde).
Bien souvent malheureusement, les gamins sont tentés par des activités ludiques ou sociales qui ne font pas le poids face aux devoirs. J'entends des trucs aberrants de la part des parents d'élèves du style "Je ne comprends pas pourquoi il ne travaille pas, pourtant il a tout ce qui lui faut pour être heureux : un ordi, la téloche, une console, un portable, un ipod..."... mm... qui leur a fait croire qu'un gamin qui s'amuse bien travaille bien ? menfin.

Enfin je n'ai pu m'empêcher de sursauter : "un professeur de français n'a pas le droit de donner des cours de grammaire!!" OMG ! mais voyons ?! à mon humble avis, Ether connaît les programmes et les directives de l'educ nationale mais n'en connaît pas l'aspect pratique. Je vais tenter une explication simple de la méthode d'apprentissage de français :
- Les cours sont en effet rassemblés autour de thématiques pour créer une cohérence.
Par exemple en 4eme, un élève étudie différentes choses autour de "la lettre", "le roman", "le théâtre", "la satire du XVIIIème" etc
- au sein de chaque thématique on lit des textes dans lesquels on repère des procédés. On étudie ces procédés. On fait des exercices. Et enfin, on écrit des textes grâce à ces procédés.
Par exemple, dans la thématique du "roman" on va remarquer l'utilisation du passé simple et de l'imparfait, l'utilisation de reprises nominales et pronominales, les connecteurs de temps et de lieu ... on lit, on apprend, on s'exerce , on écrit donc autour des notions de conjugaisons, de grammaire de texte et de phrases cités ci-dessus.
On fait donc bien de la grammaire : c'est sûr, je n'écris pas "Grammaire", "Conjugaison", "Orthographe" au tableau, parce que ce n'est plus le bon vieux "lundi = grammaire", "mardi = ortho", etc, mais dans les faits on bosse toujours la grammaire au collège. J'ai même envie de dire que le niveau du brevet est assez élevé et je suis persuadée que pas mal d'adultes auraient bien du mal à "trouver le référent d'un pronom", "le champ lexical d'une notion", "les propositions subordonnées relatives" et tout le toutim.

Pour les autres remarques :
"là où le bât blesse, c'est que ces textes sont littéraires"
En partie bien sûr, le but est aussi de faire découvrir une culture immense et enrichissante, mais un prof de français bosse aussi sur les documentaires, la littérature de jeunesse (de plus en plus présente dans les programmes), etc.
Par contre, je ne comprends pas comment un texte littéraire peut être "non adapté à l'étude grammaticale" ?! Ouvrez un bled de 1985 et vous verrez à la fin des phrases d'exos entre parenthèses les noms des auteurs dont on a extrait les phrases, ce sont les plus grands classiques : Hugo, Molière, Maupassant, etc.
Ouvrez un bled de 2008 (eh oui ça existe encore) et vous remarquerez que l'on a enlevé les noms des auteurs, et que l'on a aussi parfois choisi des phrases moins complexes et écrites dans le but de l'exo.... donc sur le coup, c'est faux, et même, c'est tout le contraire.


En bref, les élèves sont inégaux devant l'apprentissage du français : certains ont des bases solides, d'autres doivent désapprendre les incorrections qu'ils ont entendues et qu'ils entendent toute leur vie.
Cela est possible à la condition de donner du sien et de pouvoir être dans un climat de travail chez soi (une chambre avec bureau sans ordi, télé, portable etc).
Les programmes de l'educ nationale ont cherché à créer de la cohérence dans cet apprentissage et se sont peut-être plantés, mais un élève peut toujours apprendre !

Certes, le gouvernement ne nous aide pas forcément avec les réformes du moment, et j'attends avec peur les nouveaux programmes... mais si je devais conclure sur Tokio Hotel, je dirais que (au même titre que la tecktonik etc) cela touche des enfants sensibles à la mode (exit les enfants d'anti-conformistes, bobo, snobs etc qui sont en général des climats favorables à la connaissance de la langue), et cela touche profondément (au point de répondre à un article) les enfants qui ont peu de recul. Un gamin qui a les pieds sur terre sait qu'un groupe, on aime ou on n'aime pas, et en fait, il s'en branle pas mal qu'on n'aime pas... tu as donc eu là la réaction d'un enfant qui vit "à donf", qui a sûrement très peu envie de vieillir et donc d'apprendre... un enfant peu ouvert à la culture, peu intéressé par le débat... de là à dire que les fans de Tokio Hotel sont analphabètes peut-être pas mais bon... les fans virulents... sûrement un bon pourcentage ! :p

Daemondk a dit…

Ah pitain ! Ca fait un bail que je suis pas passé par ici ! Kel joi 2 revoire c'est déba sur Toto Kyothel é lé scout !

Et en plus, t'es complètement has been Edwood : le gars qui leur sert de chanteur n'a plus les cheveux en pic, ils sont... euh... lissés/laqués... enfin il y a toujours autant de laque mais plus la même utilité.
C'est con, ça devais lui servir ces cheveux en pic, au moins pour y attacher les apéricubes : "Eh Hans ! Tu f'eux ein Apéhricu'pe ?
- Ach ! Ja ,ya, danke schön Bill... Oh ! Au saumon ! Mein préféré !

Vampire G a dit…

Lisez les commentaires sur n'importe quel forum consacré à un groupe autre/chanteur que Tokio Hotel et vous trouverez les mêmes fautes d'orthographe qui sont plus dû au fait d'utiliser le language sms et à l'appauvrissement de l'apprentissage à l'école que du fait d'être fan de Tokio Hotel ou autre.