10 décembre 2007

Dexter ferait un malheur à Lille !

Ou peut-être même plusieurs... Un soir de pluie et de brouillard, bien au chaud dans ma voiture, bloqué dans le centre-ville mais faisant contre mauvaise fortune bon coeur, j'en profitais pour admirer Lille la nuit, décrypter les visages des passants, voir le plus loin possible à travers la façade toute pimpante du Printemps. La nuit était tombée depuis bien longtemps, si longtemps que je ne me rappellais pas avoir vu le soleil se lever aujourd'hui. Les gouttes de pluie glissaient sur mon pare-brise, je me laissais aller à ne pas enclencher les essuies-glace et à attendre de ne plus rien voir sinon un fine couche de pluie d'un côté, et un peu de buée de l'autre. Les lumières, les silhouettes prenaient ainsi une autre forme et dans ce décor à la Dick Tracy j'en oubliais presque les trente longues minutes qui me séparaient du bureau et mes compagnons de voyage qui ne semblaient pas savoir conduire sur sol mouillé. Rouge, vert, rouge, vert... Rouge ! Pas moyen de dépasser ce feu rouge, toujours quelqu'un pour faire un demi-tour ou tourner là où personne ne tourne jamais ! Voilà plusieurs minutes que je maudis cette voiture qui bloque le passage, j'ai tout le temps d'imaginer les pires scénarios... Revêtir ma capuche, me glisser le long de son monospace, apparaître au dernier moment dans son rétroviseur et lui faire la peur de sa vie pour qu'enfin il démarre en trombe et se plante dans cette bijouterie tout proche. Quelle maladresse ! Ou alors prendre le crick et, tout simplement, lui démolir la tronche de toutes mes forces ?! Ca pourrait sembler quelque peu excessif... Autant attendre calmement que quelqu'un d'autre succombe à un accès de colère.



Déjà que le décor sombre était propice à un polar des plus noirs où il pleut toujours et où tout se passe la nuit, l'arrivée de ce morceau de Daniel Licht dans mon autoradio sembla être un signe. Quoi de mieux que la musique d'une série dédiée à un tueur en série (Dexter) pour accompagner mes soudaines envies de meurtre sur automobiliste attardé ? On se croirait presque à Miami, un cadavre dans le coffre et une ribambelle d'idées morbides dans la tête. Si ce n'est qu'ici nous ne sommes qu'à Lille... C'est un peu moins glamour et il n'y a pas d'océan où jeter les corps. Il finira par réussir sa manoeuvre, sous les klaxons des plus anxieux, et moi je rentrerais chez moi pour ranger mes courses... Ca m'aura pris une heure pour regagner mon appartement, heure bien rentabilisée avec un peu d'imagination et de musique. Demain je vais plutôt prendre la musique d'Ugly Betty dans la voiture, ça vaut mieux...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Pas d'océan mais il y a la Deule !

Arnaud - http://www.arkanesansnom.net a dit…

bah ça serait marrant le premier cas de sociopathie à Lille, puisqu'il me semble la France ne reconnait aucun tueur en serie

Fabien D a dit…

Excellente musique. Tu trouves ou les musiques de serie ?

edwoodjr a dit…

J'ai cherché un bon moment avant de trouver la BO de Dexter, je ne suis pas sûr qu'elle soit dispo en magasin alors j'ai fini par la prendre sur internet... Je te donnes le lien si tu veux ?