24 janvier 2008

Faut-il monétiser son blog ?

Comme beaucoup de blogueurs, je me suis intéressé à une époque à la "Monétisation de blog", ou comment gagner un petit peu d'argent grâce à son blog en y insérant de la publicité. J'ai longtemps préservé ce blog de la pub parce que je ne voulais pas imposer à mes lecteurs ces mêmes images qui nous suivent dans le métro, à la télé et à la radio... Et puis on a commencé à beaucoup en parler, c'était la nouvelle mode... On se doute bien qu'on ne va pas gagner grand chose mais comme tout nouveau gadget pour blog, l'expérience est marrante alors on essaye. Et puis la publicité s'immisçant partout, pourquoi ne pas tenter le coup, plus par curiosité pour ces nouveaux concepts que par nécessité ? J'ai donc essayé BlogBang et eBuzzing, puis attendu quelques mois pour vous livrer un retour sur expérience représentatif :


BlogBang : Le concept est séduisant puisqu'il s'agit d'une plateforme de mise en relation entre blogueurs, annonceurs et créatifs. Un annonceur lance une campagne, des créatifs proposent des spots suite à la lecture du brief, les blogueurs choisissent les spots qu'ils souhaitent diffuser chez eux. La rémunération ne dépend pas que du click du visiteur mais aussi du nombre d'insertions sur votre blog, du nombre de visualisations et de concrétisations (click vers l'annonceur). Du moins en principe... Le système s'avère pour le moins opaque ! Les revenus varient du tout au tout d'un mois à un autre (7 euros en novembre et 50 centimes en janvier), sans trop savoir pourquoi. Vous ne gagnerez pas la même somme alors que le nombre de visualisations est le même... allez savoir pourquoi ! L'algorithme est impénétrable et ça a le don d'agacer les blogueurs dont la grogne va grandissante... Ajoutez à cela des campagnes qui se font rares et des explications vaseuses, ça sent le sapin chez BlogBang.


eBuzzing : L'idée est à mon sens beaucoup plus intéressante que de simplement diffuser de la pub. Le blogueur choisit une campagne, écrit un article après avoir testé un service ou un produit, le fait valider par eBuzzing qui s'assure que vous avez bien respecté le brief et vous paye. Le prix est fonction de votre audience et de votre influence, mais ne dépend aucunement des retombées. Si vous jouez le jeu, ce publi-communiqué peut être intéressant et de qualité, il suffit de parler de quelque chose que l'on a réellement testé et qui cadre avec la cible de votre blog. Quand je parle du site PriceRunner, je pourrais très bien le faire sans être payé, alors pourquoi ne pas être rémunéré ? Je vous ai parlé pendant des mois de ma recherche d'appartement et des pièges à éviter, eBuzzing me propose de parler de l'immobilier à Lille pour le compte de ParuVendu... Pourquoi pas ! Et comme tout travail mérite salaire, eBuzzing rémunère ces articles entre 10 et 50 euros chacun.

Il y a des dizaines d'autres régies publicitaires qui ont chacune leur fonctionnement propre : AdSense (pub basée sur le contenu de la page), affiliation Amazon (lien vers un site e-commerce, vous touchez un pourcentage de la vente), Criteo Ads (pub basée sur le profil des visiteurs) et depuis peu un petit dernier, Criteo Tag Cloud. Au final les insertions de publicité ne rapportent presque rien aux "petits blogueurs". Les concepts eBuzzing ou BuzzParadise misent plus sur le buzz et permettent à chacun d'avoir un peu d'argent de poche ou des goodies, ça me paraît plus marrant et surtout moins chiant pour le lecteur.

Et enfin, usez en avec parsimonie : ne transformez pas votre blog en abri bus, ne glissez pas des encarts de pub toutes les 10 lignes de code, ne cédez pas un 1 sur 2 au publi-rédactionnel ! Ca nuit à la lisibilité et à la qualité de votre blog, ça fait fuir les visiteurs... tout ça pour gagner quelques euros. Allez pour finir, un petit sondage ! En tant que blogueur, que pensez vous de la publicité ou du buzz sponsorisé ? Et surtout en tant que lecteur ?

3 commentaires:

RUYI a dit…

J'y ai pensé moi aussi, en tant que blogueur, sans avoir jamais franchi le pas.
J'aime ton post, ca me permet d'y voir plus clair.
Pour ebuzzing par exemple, personne ne t'oblige à dire du bien du produit que tu commentes? Il suffit juste d'en parler?

edwoodjr a dit…

Cher Ruyi, content d'avoir pu t'éclairer ! Au sujet d'eBuzzing, on te demande juste de donner ton avis sur le produit, tu as tout à fait le droit de le critiquer si tu n'as pas aimé. Je l'ai déjà fait et c'est passé.

fiuuu a dit…

ben moi ca ne me choque pas :)