14 mars 2007

J'ai les yeux qui piquent !

Je ne suis pas très actif sur le blog ces temps-ci, je le regrette mais il n'y a malheureusement pas grand chose à raconter en ce moment... L'actualité sur Lille n'est pas très riche ou ne m'intéresse pas, espérons que ça se relance. J'aime bien quand l'actualité touche précisément ma ville et donc mon quotidien, mais tout ce que j'ai pu apprendre c'est que le quartier autour de la Rue de Béthune va être entièrement repavé juste avant l'ouverture des Galeries Lafayettes. Rien de bien passionnant... Quant à moi, c'est pas la super forme, depuis le début de la semaine je suis crevé, dès 15 heures j'ai envie de dormir sur mon bureau alors que je fais un effort en me couchant tôt la veille... Les yeux qui piquent, les maux de tête à répétition, la nuque qui craque : je me demande si je couve pas un truc et j'attend mon week-end de trois jours avec impatience. Cure de vitamine C en vue.

En dehors de ça, je suis toujours sur le même projet, ça prend forme, le rythme est pris, les résultats suivent. Je continue à recevoir des coups de fils suite à la mise en ligne de mon CV, j'ai bien avancé dans le processus de recrutement de deux sociétés et j'enchaîne les entretiens dans d'autres. C'est très marrant de voir la loi de l'offre et de la demande pour une fois favorable au salarié : il y a de gros besoins de recrutement actuellement dans mon domaine, il semblerait que je convienne aux postes à pourvoir, les entreprises sont donc prêtes à mettre le prix et je n'ai pas l'intention de me gêner pour tirer profit de cette situation. Après tout cela arrive finalement rarement, j'ai envie d'évoluer dans ma carrière, mon salaire doit être réévalué... Bref, c'est le moment idéal pour tout remettre en cause. Ce qui est marrant aussi c'est que je suis loin d'être le seul à vouloir changer de boîte en ce moment, donc les démissions s'enchaînent et la direction commence à paniquer... Seront-ils prêts à s'aligner pour couper l'envie à leurs employés de partir ? On va vite le savoir !

1 commentaire:

Ecrivateur a dit…

Prend un Rhin Advil et au lit : le lendemain tu seras frais comme un gardon !