29 avril 2007

C'était le temps des fleurs...

Voilà un moment que je n'ai pas parlé de moi sur ce blog, ça ne vous manque peut-être pas mais moi bizarrement ça me manque un peu. Après tout c'est un peu le principe d'un blog non ? Les élections tirent toute la couverture ces temps-ci. J'ai mis un point d'honneur à lancer le débat sur les élections, à expliquer mon choix personnel et je suis heureux que tout le monde ait pris part à la discussion. A côté de tout ça, j'ai eu une semaine chargée à cause de la fin toute proche d'un projet de 6 mois, d'un projet d'un million d'euros (ne pas faire le rapport avec mon salaire de peur de se jeter par la fenêtre). Il serait de bon ton de ne pas se rater... Alors forcément je suis à la bourre tout comme mes collègues, forcément je me lève à l'aurore et je quitte le bureau très tard. J'ai des yeux de cobaye, voilà un moment que ça ne m'était pas arrivé. D'ailleurs ça ne m'était pas arrivé depuis j'ai fini mes études ! J'aurai cru que de travailler pour une multinationale me permettrait d'éviter ces écoeuils, que le projet serait mieux cadré, et enfin que parmi nos "30000 collaborateurs à travers le monde" on aurait bien réussi à trouver un chef de projet qui mènerait tout ça d'une main de maître. Il n'en est rien.

Finalement rien n'a changé depuis cette époque où l'on restait jusque tard dans la nuit à bosser sur un projet étudiant à rendre le lendemain. La cafetière et les sandwichs Paul ont juste remplacé les bouteilles de Coca et les cartons du MacDo sur la table. Les copains sont devenus des collègues, le prof un vrai client. Il est 21 heures et j'ai encore le nez sur mon écran dentellé de post-it. Heure à laquelle je sais très bien que ces dernières minutes glanées avant la livraison ne changeront - presque - rien et pourtant je suis encore là, ça doit être ça la conscience professionnelle ? On est parti de loin avec des besoins indécis et des ambitions irréalisables, désormais on touche presque au but et notre boulot se dessine petit à petit sous nos yeux. Je me demande même comment cela est possible tant j'ai l'impression d'avoir tout fait à l'envers sur ce projet... Ajoutez à cela des entretiens pour changer de job, des paperasses à la con avec le syndic et la Mairie de Lille, un notaire incompétent qu'il faut rappeler à l'ordre, des déplacements professionnels à prévoir pour les semaines à venir, le service des impôts qui me réclame une taxe d'habitation pour un appartement auquel je n'habite plus...

Alors je me suis forcé à me lever à 10 heures samedi, j'ai fait mon sac, j'ai pris Mika et Rose dans la voiture, et je suis parti en week-end chez mes parents. Je profite des bons petits plats, de la campagne et du soleil. Je me lève à pas d'heure, je ne me rase pas, j'use mes bermudas, je mange du barbecue et je profite de leur douche de la mort qui tue (l'Aqualud à côté c'est naze). Ma plus grande appréhension ? Savoir avec combien de tupperwares je vais repartir. Ma plus grande préoccupation ? Dalida, on la voit partout, elle doit être ressuscitée et j'arrive pas à m'enlever "Le temps des fleurs" de la tête (même si je croyais que c'était Rika Zaraï qui chantait ça)... Le pire c'est que je crois que j'aime bien Dalida ! Ma plus importante décision à prendre ? Choisir entre une ceinture Ben Sherman et une ceinture Mishumo sur DressForLess.

26 avril 2007

Questions pour un Champion !

Allez on va essayer de laisser de côté un peu les élections pour une fois et on va jouer à Question pour un Champion. Qui a dit que c'était un jeu pour les vieux ?! Non mais ! Demandez à votre collègue de bureau ou votre belle-mère d'endosser un costume de Julien Lepers (ça se trouve chez Kiabi à un prix abordable), de sortir ses fiches, bricolez vous un pupitre en contre-plaqué et néons de tuning, puis essayez de trouver notre personnage mystère ! Je précise que, conformément aux règles du jeu, les indices sont véridiques et vérifiables. Attention c'est parti ! Je suis, je suis...

J'ai été ministre du Budget sous Balladur de 1993 à 1995. En deux ans, j'ai réussi à augmenter de 500 millions d'euros le déficit budgétaire et à faire replonger dans le rouge la Sécurité Sociale.

Je détiens le record d'aggravation de la dette publique : j'ai réussi en 2 ans à augmenter de 32% la dette publique pour atteindre le plus fort déficit de la 5ème République, soit 500 milliards d'euro. Mon successeur, Alain Juppé, devra augmenter de 17 milliars d'euros les prélèvements obligatoires pour rectifier mes bourdes. Ca ne m'empêche pas de dire ce soir sur France 2 que ma priorité est de diminuer la dette ;-)

J'ai privatisé à tour de bras pour récolter 16 milliards d'euros, cet argent m'a servi à payer les dépenses courantes et non à résorber la dette comme je l'avais promis. Ma politique je l'ai financée uniquement par l'endettement.

Lors de mon mariage en 1996 mon témoin est Martin Bouygues, propriétaire de TF1. C'est aussi le parrain de mon fils d'ailleurs. Parmi mes amis je compte aussi Arnaud Lagardère (propriétaire de Paris-Match et Elle entre autres) et Serge Dassault (propriétaire du Figaro). Pratique pour influencer les médias non ?

Mon frère Guillaume a été vice-président du Medef (le syndicat des patrons) entre 2000 et 2005.

En 2003, pendant la guerre en Irak, j'avais critiqué l'arrogance française. Si j'avais été à l’Elysée à l'époque, j'aurais envoyé nos militaires français à Bagdad.

En juin 2006, je fais pression sur mon ami Arnaud Lagardère pour licencier Alain Genestar (DG de la rédaction de Paris-Match depuis 20 ans) parce qu'il a publié des photos de ma femme avec un autre homme. Son licenciement en juin 2006 a suscité la 2ème grève dans l'histoire du magazine au nom de la liberté d'expression...

Quand j'étais Ministre de l'Intérieur j'ai fait baisser de 9% la délinquance en France ! Du moins pour l'attaque aux biens puisque je me garderai bien de dire que les atteintes à la personne ont augmenté de 12,5% ;-)

Le dimanche 18 mars 2007, ces connards chez France 3 m'ont fait attendre au maquillage ! J'ai pas été trop malin sur ce coup là et j'ai dit "Toute cette direction, il faut la virer. Je ne peux pas le faire maintenant. Mais ils ne perdent rien pour attendre".

Je propose de baisser le seuil du bouclier fiscal de 60 % à 50% ! Cela profitera uniquement aux 16 000 personnes les plus riches du pays qui possédent un patrimoine de plus d’un million d’euros et qui gagneront plus de 40 000 euros par foyer.

J'ai l'intention de créer un Ministère de l'Immigration et de l'Identité Nationale ! Ca a l'air un peu limite vu comme ça mais si je veux récupérer les électeurs du FN faut au moins ça non ?

J'ai vivement critiqué et supprimé la police de proximité (mise en place par Jospin) même si sur les 125 maires de communes de plus de 100 000 habitants intérrogés, 112 avaient trouvé son bilan positif. Comme l'idée fait vendre, j'ai recyclé l'idée de Jospin aux dernières élections. Malin non ?

Je suis convaincu que l'on naît pédophile ou suicidaire. C'est totalement en contradiction avec mon slogan selon lequel l’individu peut, s’il le veut. Entre ceux qui ne peuvent pas changer leurs destinées et ceux qui ne peuvent compter que sur eux-mêmes, ça en fera d'autant plus pour nous !

Je propose de baisser de 4 points de PIB les impôts, taxes et cotisations sociales ! Ca c'est vendeur ! Bon ça me fait un manque à gagner de 68 milliards d'euros. Pour compenser, j'ai l'intention de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et de me servir dans les gisements que sont les budgets des préretraites et de la formation professionnelle.

Je suis ? Je suis ? Vous avez trouvé ? Non pas encore ? Allez je suis sûr que vous avez bien une petite idée avec autant d'indices ! Bon allez, je suis sympa, on refera une partie la semaine prochaine si vraiment vous ne trouvez pas de qui on parle...

25 avril 2007

Du 168 au 172, Rue Colbert, Lille


Petite curiosité architecturale trouvée au croisement des rues Colbert et Roland, Lille Vauban. Ces trois belles maisons de maître (168 à 172 rue Colbert) ont retenu mon attention : en plus de leur balcon métallique à chaque étage - ou presque - elles disposent d'une loggia (renfoncement en retrait de façade formant un balcon spacieux et couvert) au tout dernier niveau. Des poutres semble-t'il en métal, une petite frise dentellée en bois, une symétrie parfaite... Je serais curieux d'en savoir un peu plus sur ces maisons si quelqu'un a des infos...

23 avril 2007

Ambiance tendue comme un slip


L'ambiance était particulière hier soir... Une envie de se réjouir de voir ma candidate récolter 25% des voix, vite étouffée par la déception de voir le petit merdeux culminer à 30%. Ca m'étonnera toujours que 30% de la population puisse voter pour un programme ultra-libéral, après tout n'y a t'il pas plus de "pauvres" que de "riches" ? Quelle est la proportion de patrons et de professions libérales par rapport aux salariés et ouvriers ? L'équation n'est certes pas aussi simple mais en gros, c'est tout de même ce qui devrait se passer non ? Qu'est-ce qui peut bien pousser un ouvrier à voter Sarkozy ? Ca je ne le comprendrais jamais, tout comme je me dis que quelque chose cloche quand je vois un ouvrier de Renault sourire et serrer la main de ce petit connard. Qu'un "riche" vote à droite, ça se comprend, c'est dans son intérêt d'être égoïste. Même s'il existe quelques patrons de gauche, ça reste des exceptions. Que des classes aisées votent à gauche, ça ne me choque pas non plus : on peut être aisé et vouloir pour autant partager les richesses. Qu'un "pauvre" vote à droite là je comprend pas. En toute logique, la gauche ne devrait-elle pas avoir facilement 50% des voix ?!

L'autre bonne surprise c'est la régression du FN paraît-il, du moins en apparence car il suffit d'aller chercher du côté de l'UMP pour retrouver où sont passées les voix de ces bons français nationalistes. Allez, ça pourrait être pire, Ségolène aurait pu ne pas être au second tour vu ce que l'on a entendu sur elle... Finalement ses idées ont séduit, plus que sa personnalité certainement, et il est clair qu'elle est tout à fait crédible et peut l'emporter ! Maintenant que le gag Bayrou a pris fin, on va pouvoir départager deux candidats redoutables, et surtout deux programmes... Les débats risquent d'être houleux ces deux prochaines semaines ! Deux conceptions vraiment opposés, le choix entre une France ultra-libérale, totalitaire et raciste... et une France juste, égalitaire et sociale. C'est aussi simple que ça.

Tout reste possible pour Ségolène Royal : elle va récupérer les voix des petits partis de gauche, Sarkozy lui va probablement récupérer en grande partie les votes du FN, ce sont les pro-Bayrou qui feront pencher la balance. Il reste donc 15 jours pour essayer de récolter un maximum d'électeurs de l'UDF, les résultats étaient à peine donnés que l'UMP leur faisait déjà du pied (on n'en attendait pas moins d'une ordure comme Fillon), le PS sera un peu plus subtil pour le coup. Les électeurs de Bayrou se disant centristes, ce sera le moment de le prouver. Préféreront-ils voter pour un mélange d'ultra-libéralisme et d'extême droite ou pour une candidate de gauche qui finalement aurait presque pu être dite de centre-gauche ? J'ai bon espoir que les voix de l'UDF aillent à Ségolène Royal et dans ce cas le combat risque d'être très serré ! Faites le bon choix.

19 avril 2007

Grand jeu Confessions Intimes !

Ca faisait longtemps que l'on avait pas eu un petit sujet tuning non ? Lundi soir, c'était soirée Confessions Intimes / Curly (concept déposé) et on a eu droit à du très lourd ! En premier sujet c'était le quotidien d'un couple... Lui a 35 ans mais en paraît 50, elle en a 60 mais ne pense qu'à sortir et s'éclater en boîte avec des gamins de 15 ans. Forcément elle est pitoyable, forcément ils s'engueulent... un vrai marronnier. Sur ce on enchaîne sur le sujet "Je suis trop belle et alors ?" : une fille banale qui veut devenir célèbre par tous les moyens, même si elle doit en passer par les photos de charme. En troisième sujet, un classique : "Je passe après la voiture de mon homme" ! Le fan de tuning de base qui s'occupe plus de sa Renault 11 tunée que de sa femme et de son fils... On notera la séquence mémorable où le couple part en vadrouille en ville et où l'épouse doit descendre de voiture à chaque dos d'âne pour vérifier que l'engin passe... Ca c'est la Jacky Touch ! Il finira par devoir démonter son pare-chocs en pleine rue, énorme ! L'émission se finira sur une histoire de mec jalou, enregistrée mais pas encore regardée.

Cette dernière édition de Confessions Intimes nous aura encore une fois apporté son lot de citations remarquables ! A vous de jouer maintenant ! Saurez vous associer les extraits ci-dessous aux reportages dont je viens de parler ? Ouais OK c'est pas bien compliqué...
  1. La batterie c'est de l'argent jeté par les fenêtres parce que ça se voit pas ! C'est pas comme les jantes !
  2. Qu'est-ce tu veux que j't'regarde, j'te connais !
  3. Le tuning c'est comme une drogue : y'aurait des patchs pour ça, je crois que j'prendrai des patchs.
  4. Monica Bellucci je la considère comme ma rivale.
  5. Tac tac tac tac ! Ca commence dans les boîtes et après tout le monde va se frotter dans la rue ! Tac tac tac tac ! Et un jour on se serrera plus la main pour se dire bonjour on se frottera c’est ça ?!
  6. J'ai mis un aileron, ça sert à rien, c'est pour la beauté...
  7. Eva Longoria, beaucoup de gens me disent que je lui ressemble mais elle a pas de poitrine.
  8. Demain ça démarre pas, je met un coup de pinces et j'roule avec ma sono !

18 avril 2007

Pourquoi je vais voter Royal ?


Bon voilà... Dans quelques jours on vote et le candidat qui l'emportera risque d'instaurer de profonds changements pour le pire et pour le meilleur. Il semblerait que la moitié des gens n'ait pas encore fait leur choix, bien présomptueux celui qui croit pouvoir prédire le résultat. Pour ma part, mon choix est fait depuis longtemps (vous saviez pas ?!) et s'explique simplement... Des convictions tout d'abord qui éliminent de prime abord une bonne partie des candidats, puis un choix plus stratégique pour départager les finalistes.

Sarkozy, Le Pen et De Villiers
c'est du pareil au même... Jamais je ne voterai pour eux. Déjà je ne voterai jamais à droite mais si en plus c'est pour voter pour un programme raciste, prônant l'exclusion et le chacun pour sa gueule, tout pour les patrons... Non merci. Ce n'est pas la conception de la France que j'ai. Je n'aurai pas cru que de tels propos puissent trouver preneurs après ce qui s'est passé aux dernières élections ! On aurait pu estimer que Sarkozy se grille en prônant les idées de Le Pen et voilà que c'est le contraire : le petit teigneux vient légitimer ces idées xénophobes... C'est tout simplement honteux. C'est eux qui vont défendre nos principes de Liberté, Égalité, Fraternité ?!

François Bayrou
a beau se dire centriste (déjà là c'est une idée à la con), il tire à droite et en plus n'a pas de programme... Comme je l'ai déjà dit c'est le Patrick Sébastien de la politique et je me vois mal tourner les serviettes le soir du 6 mai prochain. Seul argument en sa faveur : le orange, j'aime bien le orange ;-)

Olivier Besancenot
a des idées qui se rapprochent des miennes sur bien des points mais un peu extrêmiste sur d'autres... En plus il a du charisme, des convictions et sait faire passer ses idées. C'est tentant mais risqué aussi de disperser les voies pour un candidat qui a peu de chance d'être au second tour. J'apprécie aussi Arlette Laguiller et sa pervéserance mais, pour les mêmes raisons que Besancenot, je pense qu'il vaudrait mieux voter stratégique et contrer la droite. Par contre j'aimerai bien comprendre pourquoi Laguillier et Besancenot ne font pas cause commune... C'est complétement con de se diviser au premier tour alors qu'ils défendent les mêmes idées !

Pour ce qui est de José Bové ou de Marie-Georges Buffet, je ne suis simplement pas réceptif à leurs discours. Certainement que l'un gueule trop et que l'autre pas assez...

Gérard Schivardi
et Frédéric Nihous ne sont pas crédibles, ridicules même. Le peu d'idées qu'ils ont pu transmettre sont connes, ils n'ont rien d'intelligent à dire et on ne les entendrait pas s'il n'y avait pas la loi sur le temps de parole.

Par le passé il m'est arrivé de voter écolo. Simplement Dominique Voynet est transparente (Noël Mamère est déjà plus vendeur) et les guéguerres internes chez les Verts m'ont tout simplement dégoûté de ce parti. Comment se fait-il que le parti qui demande à tous de mettre leurs efforts en commun pour combattre le réchauffement climatique soit lui-même incapable d'être soudé ?

Reste Ségolène Royal. Elle n'a certes pas le charisme de Mitterrand ou la fougue de ce petit connard de Sarkozy mais au moins elle incarne des idées de gauche et une fermeté qui a longtemps manqué au PS. Je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qu'elle peut dire mais c'est elle qui se rapproche le plus de mes idées et qui a le plus de chance de l'emporter donc mon choix est fait. Je ne doute pas qu'elle fera une bonne Présidente, il suffira de bien s'entourer comme l'ont été ses prédecesseurs. L'histoire a une facheuse tendance à se répéter, alors pensez à voter utile dès le premier tour si vous ne voulez pas avoir le choix entre deux fachos au second...

16 avril 2007

Séries télé et apéricubes

La course-poursuite a été longue, prenante, dangereuse... A chaque fois je me disais que c'était enfin fini, qu'ils allaient enfin pouvoir couler de jours heureux et bah en fait... non ! Voilà je viens de finir la saison 2 de Prison Break et rien n'est finalement résolu. C'est tout ce que je dirais, je ne vais pas vous révèler la fin, la plupart d'entre-vous doivent de toutes façons savoir qu'une troisième saison est d'ores-et-déjà prévue. Alors forcément mon planning de soirée télé en prend un coup (sauf ce soir grâce à Confessions Intimes, avis aux amateurs !), il faut trouver une alternative pour combler ce créneau désormais vacant entre Desperate Housewives, Plus belle la vie, Lost et Grey's Anatomy (cherchez l'intrus). Les apéricubes attendent sur la table de salon, plusieurs pistes se présentent à moi :
  • Dr House (de David Shore, 2004) : Un médecin revêche - mais brillant - qui ne fait confiance à personne, et encore moins à ses patients. Irrévérencieux et controversé, le Docteur House n'en serait que plus heureux s'il pouvait ne pas adresser la parole à ses patients. Avec son équipe d'experts, il est prêt à tout pour résoudre les cas médicaux les plus mystérieux...

  • Jericho (de Stephen Chbosky & Jon Turteltaub, 2006) : Une catastrophe nucléaire plonge les habitants d'une petite ville du Kansas dans le chaos. Le pays est-il complètement ravagé ? Y a-t-il d'autres survivants ? Les doutes, les peurs et le désespoir commencent à gagner le petit groupe de survivants...

  • Dexter (de James Manos Jr, 2006) : Brillant expert judiciaire du service médico-légal de la police de Miami, Dexter Morgan est spécialisé dans l'analyse de prélèvements sanguins. Mais voilà, Dexter cache un terrible secret : il est également tueur en série. Un serial killer pas comme les autres, avec sa propre vision de la justice.

  • Ugly Betty (Silvio Horta, 2006) : Betty Suarez n'est pas spécialement belle mais elle est intelligente et travaille dur. Mais dans un monde d'apparences, ses qualités sont invisibles. La suite, c'est un peu le Diable s'habille en Prada avec une moche... du moins c'est l'impression que j'en ai. De toutes façons on ne peut qu'être talentueux avec un nom comme Horta ;-)

  • How i met your mother (de Carter Bays & Craig Thomas, 2005) : Ted se remémore ses jeunes années, lorsqu'il était encore célibataire. Il revoit avec nostalgie ses moments d'égarements et de troubles, ses rencontres et ses recherches effrénées du Grand Amour.
J'ai commencé à regarder Dr House et Jericho... La première peine un peu à se lancer, les personnages autre que le Dr House ne sont pas attachants et l'histoire semble assez répétitive. Il va falloir creuser un peu pour voir ce qui justifie une telle audience. Quant à Jericho, je n'ai vu que les trois premiers épisodes, ça se lance tout doucement mais ça semble prometteur ! Pour les autres je regarderai plus tard... Quelqu'un peut-il m'aider à faire mon choix ? Avis aux amateurs de séries télé... Euh... Sauf si vous êtes fan de Louis la Brocante ou de Joséphine Ange Gardien, merci de vous abstenir ;-)

14 avril 2007

Qui serait votre candidat idéal ?


Ici et là les tests pour savoir avec quel candidat à la Présidentielle vous avez le plus de points communs se multiplient, Canal + ne pouvait rater l'occasion et lance son propre test ! Des questions un peu plus concrètes et directes, posées par PPD lui-même, voilà qui offre une alternative marrante à tous ces tests et sondages à la con qu'on nous sort en ce moment...

Pour ma part mon candiat idéal serait donc Dominique Broiyal (40% de Dominique Voynet, 30% de François Bayrou et 30% de Ségolène Royal) : La France en révolution écologique, sera plus juste ! Et vous ?! A noter aussi l'excellente campagne de com' intitulée "Votez +" lancée par la chaîne pour les Guignols et la Présidentielle ! Vous ne pouvez pas avoir raté l'affiche avec la marionnette de Chirac sur fond blanc et juste le texte "Pot de départ dimanche 6 mai à 20h00". Je trouve l'affiche géniale : simple, efficace, marrante... Super coup de pub ! L'annonce du résultat des scrutins sera faite en direct par les Guignols (émission de 19h35 à 20h05 en présence de tous les candidats forcément), et sera suivie d'une émission menée par la remarquable Laurence Ferrari (réactions à chaud depuis les QG de campagne).

11 avril 2007

Tout part en couilles non ?

Douzième jour sans courrier... Je commence à être inquiet... Toujours pas reçu mes devis, ni mes propositions d'embauches, ni mes t-shirts LaFraise (avec les petits lapins bleus et roses), ni même une facture ou une relance de la CAF... Vraiment louche ! J'avais encore un petit espoir en arrivant dans le hall de l'immeuble ce soir, j'ai pris une grande respiration, j'ai ouvert et le temps de réagir j'ai eu le temps d'écouter passer d'une oreille à l'autre toute l'oeuvre de Marcel Amont...


En même temps il a pas fait grand chose Marcel Amont... Peut-être que mon courrier est filtré par une société secrète comme dans Prison Break ? Peut-être que mon facteur a découvert que mon arrière grand-père Croate a eu une aventure avec son arrière grand-mère Serbe et lui a brisé le coeur ? Peut-être que mon facteur est militant UMP, a découvert que je voulais voter Ségolène Royal et a décidé de me pourrir la vie ? Ou alors faut-il chercher ailleurs ? Je me rappelle d'un certain Eugene Tooms, un mutant dans X-Files, qui parvenait à allonger son corps... Peut-être est-ce lui qui se glisse dans ma boîtes aux lettres pour me voler mon courrier ? Peut-être est-ce aussi mon ancien concierge qui nourrit une rancune envers les occupants de son ancienne résidence et qui veut se venger ? Ou alors c'est juste un connard (facteur, scout, résident, passant, militant FN, petit con... au choix) qui fait ça pour le plaisir...


Grande chanson que celle là hein ?! Bon, par contre Herbert Léonard je peux vous le dire, c'est un gros connard quand il joue sa star au concert de village (et en plus une fois sorti de scène il met la même veste que Sylvain Augier dans la Carte aux Trésors !)... Bon bref. Demain je vais appeler la Poste ou m'y rendre le midi pour essayer de comprendre ce qui se trame et on verra bien ce que ça donnera ! Si ça tombe vous m'avez envoyé des dizaines de milliers de dons pour le PlaystationThon et c'est mon facteur qui a tout gardé pour s'acheter une mobylette ! Fin de cette histoire passionnante accompagnée de grands moments de chanson française. Bonne soirée m'sieurs dames !

09 avril 2007

Le Come Back / Le prix à payer

Le Come Back (de Marc Lawrence, avec Hugh Grant et Drew Barrymore) : tout commence avec le clip ringardissime de "Pop goes my heart" dont le chanteur n'est autre que le playboy british de supermarché, Hugh Grant, et ça se poursuit en comédie romantique... Un fond d'années 80, un chanteur ringard qui essaye de renouer avec le succès, une arroseuse de plantes vertes qui s'avère avoir un talent de parolière... Ce n'est évidemment pas le scénario qui surprend mais bon, c'est agréable à regarder, c'est plutôt marrant et plein de bons sentiments ! Une bonne petite comédie où Hugh Grant fait ce qu'il a l'habitude de faire : le dragueur maladroit, le playboy ridicule au pas de danse inoubliable (le fameux mouvement de hanche). Restez jusqu'à la fin du générique qui ressemble à un petit roman photo sur le groupe Pop.

Le prix à payer (réalisé par Alexandra Leclère, avec Christian Clavier, Nathalie Baye et Gérard Lanvin) : tout de suite conquis par la bande-annonce qui a déferlé sur les écrans, je suis donc allé à l'UGC mercredi pour la sortie du film. L'histoire ? Jean-Pierre Ménard, las de voir sa femme lui refuser le devoir conjugal, décide de lui couper les vivres en instaurant une nouvelle règle entre eux : "Pas de cul, pas de fric !". Le sujet est original et pourtant très actuel je pense, Christian Clavier est excellent (et pourtant je suis loin d'aimer ses derniers films), Nathalie Baye est géniale en bourgeoise, Gérard Lanvin est très juste aussi et fait bien la balance avec Clavier. C'est assurément la bonne comédie à voir en ce moment, même si la fin est à mon goût un peu baclée.

07 avril 2007

Les services postaux et Moi

Une fois de plus une conspiration est en train de se mener contre moi ! Oui oui je sais, vu comme ça on croirait que je suis parano... Mais les faits sont pourtant là ! Je suis en vacances depuis le 29 mars et je reprend mardi, entre mes diverses virées et mes grasses matinées j'ai un toujours un fil rouge : la boîte aux lettres. Vous savez bien que surveiller la boîte aux lettres c'est un peu l'occupation majeure du petit vieux qui reste chez lui à guetter le facteur (entre deux épisodes de Derrick), eh bien quand je suis en vacances je me met en condition p'tit vieux. En plus j'ai de bonnes raisons : j'attend des devis pour remplacer mes fenêtres, un paquet de LaFraise, mais aussi des propositions suite à mes entretiens d'embauche. Rien ne vient, ni ces enveloppes là, ni même des factures ou des courriers à la con... Rien. Rien depuis bien une semaine ! Ca devient bizarre non ? Je ne m'inquièterais pas pour si peu en temps normal mais il se trouve que mon facteur est un psychopathe.
  • Il laisse des petits mots me disant que je dois venir retirer un colis qu'il aurait très bien pu mettre dans la boîte aux lettres. Un paquet de la même taille sera mis, ou pas, dans ma boîte selon son humeur du moment. Faut pas chercher à comprendre.
  • Il note une heure de passage sur le petit mot et coche la case "Absent" alors qu'il n'a même pas sonné ! Ca fait au moins trois fois qu'il me fait le coup. J'ai même été jusqu'à vérifier que mon interphone marche.
  • Et quand enfin je vais chercher mon colis à la poste Rue Colbert, ses collègues s'efforcent de fermer une demi-heure plus tôt pour que je me retrouve face à une porte close.
  • Et puis pour la déconne, il met un point d'honneur à systématiquement déchirer l'enveloppe contenant ma fiche de paye. Juste histoire de m'emmerder.

Ensemble c'est... chiant !

Ensemble c'est tout (de Claude Berri, avec Audrey Tautou et Guillaume Canet) : on m'avait dit beaucoup de bien du livre d'Anna Gavalda, c'est tout naturellement que j'ai voulu voir l'adaptation au cinéma. Les premières images de bande-annonce n'étaient pas très flatteuses, j'aurai du me méfier... Si je devais choisir un seul mot pour qualifier le film, je dirai "chiant". On s'ennuie, il ne se passe rien, aucune émotion n'est transmise et on a l'impression - même sans avoir lu le bouquin - de ne gratter que la surface de l'histoire. Tous ceux qui ont adoré le livre et que je connais trouvent cette adaptation médiocre... Même l'auteur (Anna Gavalda pour ne pas la citer) n'a pas souhaité s'exprimer sur le film de Claude Berri. Reste un mystère : pourquoi les critiques sont-elles si bonnes ?!

La tête de maman (de Carine Tardieu, avec Karin Viard et Chloé Coulloud) : une jolie histoire, un sujet original et touchant, une interprétation brillante de Chloé Coulloud en petite garce (au début) à laquelle on s'attache, on s'identife... Et avec qui on suit l'enquête qui nous permettra enfin de savoir ce qui se passe dans la tête de maman ! L'idée ? Une mère qui a l'air bien malheureuse, sa fille qui essaye de comprendre ce qui est arrivé à la jeune femme pleine de vie qu'elle a découverte sur un film Super8. On notera que Karin Viard ne brille pas forcément dans son rôle de dépressive peu expressive (oh c'est joli ça !) mais elle n'y peut pas grand chose, on notera aussi la présence de Kad Merad qui est décidèment partout ces temps-ci... Le film a obtenu le Label des spectateurs UGC, récompense bien méritée.

04 avril 2007

Soirée Confessions Intimes

Lundi soir dernier TF1 nous proposait encore un grand moment de télévision : Confessions Intimes ! Le deuxième sujet avec le jeune qui veut être esthéticien (pas technicien hein !), c'était vraiment du lourd ! Alors oui j'avoue, j'en suis pas fier mais je suis fan de cette émission "présentée" par Isabelle Brès (elle ne fait que dire bonjour et au revoir à la fin). Et le pire c'est que je ne suis pas le seul : 3 251 480 téléspectateurs ont regardé le lundi 2 avril (leader sur la deuxième partie de soirée avec 34,7% de part d'audience). Les parts d'audience grimpent même à 39,7% sur les femmes de moins de 50 ans et 42,5 % sur les 15-34 ans qui doivent s'organiser des soirées Pizza / Confessions Intimes faut croire ! L'audience culmine certainement lors de l'intervention tant attendue de la célèbrissime Catherine Muller (et non la blonde qui fait bien entendu du "sous Catherine Muller"). Voilà comment TF1 présente le programme sur son site :
Isabelle Brès nous invite à suivre le parcours d’hommes et de femmes à des moments cruciaux de leur existence. Devant les caméras de Confessions intimes, ils nous livrent leurs états d’âme sans détour. Et pour leur permettre de mieux gérer ces situations difficiles, un psychologue (la fameuse Catherine Muller !) est présent pour les aider.

Vu comme ça, on se crorait dans Ca se discute, mais non chez TF1 on la joue plus pitoyable, plus ridicule, plus cru. Et puis surtout il n'y a pas de débat, juste un reportage et une voix-off. Confessions Intimes est désormais devenu un incontournable pour un public averti (qui débattra dès le lendemain à la machine à café des sujets de la veille) et enchaîne les sujets les plus... euh... Voyez par vous même :
  • Mon mari se consacre à ses jeux-vidéos et non à ses enfants,
  • Ma femme veut faire des photos coquines, je ne le supporte pas,
  • Je ne vis que pour Claude François (énorme !),
  • Mon copain préfère sa voiture tuning à moi (un classique),
  • Ma femme est une maniaque du rangement et de la propreté,
  • Tu seras une star ma fille (les fameuses Mini-Miss),
  • Ma vie toute entière est dédiée à Johnny Hallyday,
  • Mon homme ne pense qu'à lui et au Hip-Hop,
  • Ne me demande pas de choisir entre toi et ma chienne ;-)
Que des sujets de fond et des gens qui n'hésitent pas à se ridiculiser en étalant leurs soucis à la télévision... C'est souvent assez pitoyable. Lundi on a eu droit à un patron de pizzeria qui menait ses enfants à la baguette, à un mec de 20 ans très précieux et fan de Lara Croft qui ne veut pas bosser dans le chenil de ses parents (sans nul doute le meilleur sujet de la soirée !), une dame qui recherche son fils après 22 ans de séparation (sujet le moins intéressant pour les puristes), et enfin un couple qui passe son temps à s'engueuler (un classique).

Revenons un peu sur le fameux Krystos, archétype du gay de campagne : il a arrêté ses études, ne fait rien sinon collectionner les figurines et posters de Lara Croft (qui valent une fortune selon lui), il ne veut pas aider son père au chenil de peur de se salir. Ses projets ? Faire esthéticien ou des études d'art, se faire tatouer un peu partout, et percer comme modèle. Comment ne pas être plié en deux en le voyant se faire beau avec son gel et son peigne, enfiler son horrible chemise, son chapeau et sa veste Kiabi, et enfin prendre le bus pour Arras avec autant de prestance qu'un Brad Pitt montant dans une Limousine. Le pire dans tout ça c'est que ses parents sont adorables et lui demandent juste finalement de faire quelque chose de sa vie... de préférence autre chose que des photos à poil je suppose. Du grand Confessions Intimes donc ! Allez juste pour déconner, si vous avez du temps à perdre il y a pas mal de réactions suite à l'émission ici et .

01 avril 2007

Lancement du PlaystationThon

Après le bide de la soirée de lancement de la Playstation 3 (Lâm en parlera mieux que moi), les premiers chiffres viennent de tomber et sont rassurants ! Je vous transmet donc l'info puisque bizarrement je n'ai lu que le triste récit du lancement mais personne ne parle de la bonne nouvelle ! Les blogueurs auraient-ils tous une Wii ?! Il semblerait que malgré ses ratés marketing, Sony tire son épingle du jeu et bat d'ores-et-déjà le record de vente de Nintendo Wii avec 78 000 consoles vendues en 48 heures et en principe 100 000 à la fin de ce week-end. Comme quoi même à 600 euros, on trouve des acheteurs... Je lance d'ailleurs dès aujourd'hui un PlaystationThon ! Envoyez vos dons dès aujourd'hui, tous les bénéfices serviront à me payer une PS3, une deuxième mannette et quelques jeux. En échange de votre bonne action, vous aurez même le droit de venir tester l'investissement à l'appart ! C'est un peu comme de l'actionnariat mais en plus convivial et là vous pouvez toucher vos parts du bout des doigts (attention aux traces quand même hein) !

En dépit d'un accueil timide du public la nuit de son arrivée en Europe (jeudi 22 mars), Sony annonce avoir vendu en deux jours (vendredi et samedi derniers), près de 600.000 Playstation 3 sur les territoires PAL (Europe, Moyen Orient, Afrique et Océanie). En France, Sony confirme la vente aux consommateurs des 78.000 Playstation 3 en 48 heures, dont la plupart de ces exemplaires avaient été réservés par les fans. Là encore, Sony établit un nouveau record puisque la Wii avait obtenu 75.000 ventes à son lancement (avec rupture de stock) alors que la Xbox 360 s'était écoulée à 49.000 unités. Georges Fornay se déclare ainsi en mesure d'annoncer que la barre des 100.000 machines vendues sera franchie dès le week-end prochain.

Je me suis amusé ces derniers jours à comparer les consoles et finalement, plus qu'une débauche de performances matérielles (à ce niveau la PS3 est sans nul doute la plus puissance), c'est la ludothèque qui importe non ? Force est de constater que la Wii ne propose pas encore grand chose comme jeux alors qu'elle est sortie depuis trois mois... Le rayon XBox 360 dans les magasins est lui aussi bien trop étroit et les trois quarts d'un Micromania sont donc consacrés à la PS2, qui devraient progressivement accueillir les titres next-gen. Avec des titres comme Motor Storm, Virtua Tennis 3, Virtua Fighter 5, Resistance : Fall of Man, Ridge Racer 7 ou encore la série des EA Games... Je ne doute pas que Sony saura séduire les joueurs et moi le premier finalement ! N'oubliez pas : on compte sur vous !

Des nouvelles de Xhystos ? / Version 2.4 / Inspiré du template Rounded V2
blogasty
Publicité
Réclames et prospectus...
A propos de l'auteur
Menu du jour