19 mai 2007

Celui qui a vu Spiderman 3

Comme le dit le fameux dicton "Au mois de mai, on va en bouffer de l'araignée", Spiderman 3 a envahi les salles obscures, les fast-food, les supermarchés et même les slips des gosses (ouais il vont jusqu'à vendre des slips Spiderman). Forcément je suis allé le voir deux semaines après sa sortie parce que c'est quand même incontournable, que les deux premiers étaient plutôt réussis et parce que j'espérais ainsi éviter le gros de la foule. Bah de la foule, y'en avait encore en fait... J'ai certes évité les fans inconditionnels déguisés en araignée, accrochés sur les murs de la salle et lançant des serpentins en guise de toile... Mais je n'ai pas évité les gamins qui hurlent, les kékés qui discutent, les parents qui ne surveillent pas leurs gosses, les amateurs de sandwichs au pâté au cinéma... Donc si je n'ai pas encore parlé de Spiderman 3, c'est que la séance ne pas laissé un super souvenir. La bouche en coeur et la fleur au fusil, je suis arrivé un quart-heure avant le début, ce qui me paraissait être une marge de manoeuvre raisonnable pour un jour férié. Oups. Je me suis donc retrouvé pendant 2h20 au deuxième rang, la nuque cassée en deux pour voir quelque chose et les yeux fatigués d'essayer de suivre l'action. Mes charmants voisins étaient deux petits kékés d'une quinzaine d'années dont j'ai appris beaucoup de chose sans même le vouloir : "Ah putain je bouge j'ai trop mal au cul", "Eh ziva j'ai envie de pisser mec" ou encore "Putain j'ai mis cette image là en fond d'écran sur mon PC". Grâce à eux j'ai aussi eu droit à un fabuleux commentaire de tout le film : "Oh la salope c'est une vraie pétasse celle-là" (en voyant l'héroïne embrasser Harry) ou "Spiderman en noir c'est trop d'la balle".

Quelques éfluves de pop-corn et coups de pieds plus tard, c'est le premier rang qui s'y met : cinq ou six gamins d'à peine 5 ans ont été abandonnés là par leurs parents, ça se bat, ça crache, ça hurle... L'image des bébés congelés me traverse l'esprit un instant. Pas la peine d'essayer de les raisonner parce que "c'est le petit là bas qui fait rien que nous embêter" (inutile d'avoir une conversation argumentée avec une gamine de 5 ans, c'est bien un truc que les animations Halloween m'auront appris). Aucune trace des parents, même à la fin du film. Vous connaissiez pas ce nouveau concept de garderie ? Moi ça m'a sidéré que l'on puisse laisser ses enfants seuls dans un cinéma et ne pas bouger le petit doigt en les entendant se chamailler. Et le film dans tout ça ? Bah ça m'a paru long mais je sais pas si c'est parce que l'histoire se dispersait sur plusieurs ennemis ou si c'est à cause de l'odeur de troisième mi-temps de rugby qui flottait dans la salle.

8 commentaires:

Daemondk a dit…

En effet, il y avait des instants de flottement. J'avoue que je m'attendais au pire, j'espérais que les réalisateurs ne fassent pas comme X-Men 3 où tout le monde crève à la fin. ET bien non, c'est encore assez cohérent malgrès la mort de Vénom (l'araignée noire) qui est normalement le plus puissant des ennemis de spidou. Peut-être qu'il reviendra... qui sait ?

Quant aux suites, il y a encore de la matière pour en faire : il reste de nombreux ennemis, notemment Hulk (et oui, Hulk est un ennemi de spidou), le héro doit encore évoluer, son costume aussi... bref, de belles perspectives encore à venir.

J'espère que les prochains films (s'il y a) ne seront pas des navets.

Petit interlude : qui pourrait me citer un justicié super héro qui n'a pas de pouvoir ?

T. a dit…

@ Daemondk : Dare Devil : il est juste aveugle

Benoit a dit…

c'est Batman, bien sur...

niko a dit…

Oui bah si tu veux éviter les gosses, les racailles et les kékés, il faut aller le voir en VO...
D'après ta description, on dirait que tu es allé à UGC, grave erreur mon cher ami...
Et sinon le film était quand même assez nul, trop de méchants et pas assez de Harry à mon goût!

Noa Sensei a dit…

JE crois que tu me conforte dans le fait qu'une salle de cinéma c'est plus pour moi...

Ecrivateur a dit…

Le film connait des lenteurs et des élans de patriotisme, c'est néanmoins, rappelons le, un blockbuster américain et dans ce domaine, il ne déçoit pas. un bon cru.

Daemondk a dit…

@ t : merci, j'étais sûr qu'il existait au moins 2 autres supers héros sans pouvoirs spécifiques. Je pensais à "Bot'monne" (souvenir Taz'ique) et aussi Catwoman (antihéro ?)

edwoodjr a dit…

Eh oui c'était bien à l'UGC Rue de Béthune : j'ai une carte UGC illimité et j'aime pouvoir aller au cinéma en plein centre de Lille autant que je le veux... Je regrette que ça ne soit pas aussi confortable qu'au Kinépolis et saturé aux heures de pointe mais ça demeure bien pratique pour se ballader en ville.

Et puis je ne crois pas que le Kiné de Lomme fasse des cartes illimitées de toutes façons...