23 octobre 2005

15 de Pavulon, 10 de Dopamine

Me voilà revenu sur Lille, il pleut. Ma soirée étant annulée (ouais ouais Nico), je vais regarder Urgences comme à l'habitude le dimanche soir. Je sais bien que ça n'est pas une série très trippante comparée aux toutes jeunes Nip/Tuck, Six Feet Under ou autre création HBO... mais c'est presque un rituel, j'ai toujours suivi la série ! C'est même une sorte de thérapie en fait : j'ai horreur d'aller chez le médecin, dans les hôpitaux ou qu'on me fasse un vaccin (alors la prise de sang oubliez ! Ca ne fait que 2 ans que je connais mon groupe sanguin) alors je prend ma dose de trucs médicaux chaque semaine. Bizarrement ça ne me dégoute pas de regarder les opérations quand c'est dans la série... Par contre dès que quelq'un me décrit ce qui est arrivé à ses tendons, à son doigt coupé, à sa jambe cassé... ça me répugne. J'ai un drôle d'effet dans les membres dont on est en train de parler, comme si j'avais une empathie à ce sujet. D'ailleurs rien qu'à parler de doigt coupé, j'ai du mal à tapper sur le clavier !

Pour vous situer, je vois le corps humain (à l'exception des 2 épisodes d'Urgences par semaine) comme dans les cartoons Looney Tunes : si on vous coupe un bras, à l'intérieur, c'est rose avec un rond blanc pour l'os, c'est tout ! Y'a pas toutes ces saletés de ners, de muscles, de veines... beurk ! Ca y est là ce sont mes bras qui me lachent... Les veines c'est certainement le pire, j'ai horreur de les voir, j'ai horreur de les voir dans mes poignets. J'ignore pourquoi, j'ai peut-être un grain mais c'est comme ça ! Donc voilà... je vous laisse pour aller voir ce que cet épisode va nous amener comme lot de malades ce soir.

1 commentaire:

Jérémie a dit…

Mais non t'as pas un grain... enfin, euh, attends...