31 octobre 2005

Mathilde aime Manech

Lundi soir, je viens de regarder pour la troisième fois "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet. Certes on retrouve pas mal d'acteurs fétiches de Jeunet, certes on retrouve des effets de style qui lui sont propres... mais la magie opère tout de même (je précise au passage que "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain" est pour moi un véritable chef d'oeuvre). J'ai beau être un grand garçon, la fin est toujours aussi émouvante et arrive toujours à m'arracher une larme. N'est ce qu'un film ou peut-on réellement savoir au fond de notre âme si un être cher nous a quitté ? N'est ce pas, après tout, la même sensation que celle ressentie lorsque le téléphone retentit à un moment où il devrait rester silencieux et où l'on est convaincu qu'il apportera une mauvaise nouvelle ? Cela doit exister, je l'ai ressenti... malheureusement.

Audrey Tautou (Mathilde) et Garpard Ulliel (Manech) forme un "couple" touchant, simple, beau... Je parle de couple, mais ce n'est même pas ça... C'est plutôt deux enfants qui s'aiment et qui ont grandi en s'aimant. Mathilde, toute jeune, continue de diriger sa vie selon des petits défis constants, Manech est un jeune éphèbe qui a une étincelle dans le regard, un mélange de tristesse et de tant d'espoir en même temps. Rares sont ceux qui ont gardé leur âme d'enfant et ont gardé leur premier amour, j'ignore si cela existe en dehors d'un film mais j'aime à penser que oui, alors je continuerai de croire que la vie peut être aussi belle que celle que l'on voit au cinéma. Peu importe si je suis un rêveur, le quotidien m'ennuie, on attend tous après quelque chose et nous rêvons tous de vivre notre vie comme un film. On y arrivera probablement pas, c'est chose sûre, mais on peut essayer, c'est l'intention qui compte... et puis si après tout, seule la forme comptait ?

1 commentaire:

jboubou a dit…

je l'ai vu deux fois au cinéma j'ai pleuré à chaque fois!!