10 août 2006

Travaux et Chirurgie esthétique

Plusieurs jours de travaux ont passé et il faut bien le reconnaître : nous avions été, moi et mes parents, particulièrement optimistes quant au planning des travaux. Il faut dire aussi qu'à l'origine on s'était dit qu'on ne referait que la peinture du salon (rouge et blanc), et puis finalement ma mère a trouvé que le orange de la chambre était trop vif, j'étais d'accord, j'ai donc choisi de mettre du vert amande et du blanc lait (bah oui pourquoi on associerait un truc à manger avec chaque couleur et pas avec le blanc ?). Jusque là, ça ne faisait pas grand chose à faire mais le lino du hall se décollait alors il fallait bien le changer... Sur ce mes parents ont une idée : "On va te mettre du carrelage mais dans ce cas faut faire la cuisine aussi du même coup, comme ça on éliminera l'amiante des dalles du sol". Ca semble être une bonne idée, d'autant plus qu'ils me paient le carrelage et mon père le pose ! Je choisis un grès cérame bleu dur trouvé au magasin d'usine Desvres. Le problème c'est que maintenant les murs de la cuisine auraient besoin d'être refaits, je rajoute sur la liste de courses de la peinture jaune paille (on va considérer que la paille se mange, Fox confirmera). En parrallèle je reçois le diagnostic habitabilité de l'expert : il faut ajouter un système différentiel machin truc pour être aux normes ! On achètera ce qu'il faut et c'est mon oncle qui s'y collera. Alors à ce niveau là, ça semble être au complet sauf que...

Je me dis que ce qui serait vraiment cool pour que la cuisine soit parfaite, c'est de carreler avec des 10x10 le mur du plan de travail : va pour du carrelage blanc et un rail IKEA. Voilà c'est fini ! Peut-être pas. Dans un dernier effort, j'évoque la possibilité de remplacer le lino du salon par du parquet dans les tons acajou, c'est vrai que bon "ça donnerait du cachet" et "l'appartement prendrait de la valeur". Mes parents sont convaincus, on tombe sur une palette de parquet couleur Doussié, j'adore. La liste s'allonge... Mais on arrive à la fin ! Ma mère propose aussi de recouvrir certains murs de lambris PVC, c'est à ce moment qu'une lueur de lucidité fit apparition dans mes yeux et que je lance la fameuse réplique "Euh... tout ça en quatre jours ?!". Bah oui on avait pas encore tilté, la dernière proposition ne sera pas retenue. Depuis j'ai eu l'appartement, on a commencé les travaux... On décide de redonner un coup de peinture dans la salle d'eau et sur toutes les portes, de repeindre le hall parce que le mortier des plinthes l'a sali, de raboter les portes parce qu'avec le carrelage ça ne passe plus, de reboucher divers trous, de renforcer le sous-bassement de la baignoire, et de réparer un peu de carrelage de la salle d'eau. Tout ça pour dire que s'il y a bien un truc qui s'allonge à vue d'oeil c'est une liste de travaux ! Quand on refait une seule pièce, les autres semblent dégueulasses, c'est comme la chirurgie esthétique (bon c'est de Jackie Sardou ça). Et quand tout ça sera fini, il faudra nettoyer, adapter des stores ou des panneaux japonais, fixer des luminaires, accrocher les trucs aux murs, trouver quelques meubles... Résultat : on ne fera jamais tout cette semaine et le parquet ne sera fait qu'en décembre.

Reste à faire au 10 août :
  • faire les finitions dans le hall et la cuisine
  • peindre le tableau noir avec de la peinture Gribouille
  • redonner un coup de blanc dans la salle d'eau
  • faire quelques retouches de blanc dans le salon
  • remonter les prises électriques
  • fixer le sous-bassement de la baignoire
  • remonter les poignées de porte
  • décoller le scotch et enlever les cartons du sol enfin

1 commentaire:

maczym a dit…

Bon courage pour les travaux ... : ) Les finitions sont toujours les plus longues ... Et ne t'inquiètes pas il y aura toujours une liste