28 juin 2006

Apéricubes, soldes et carrelage


Dur le réveil ce matin ! J'avais bien fait de ranger un peu hier sinon on m'aurait retrouvé inanimé au milieu de cubes de melon, de tomates cerise et de dés de gouda cumin, la tronche dans la sauce tzatziki. En tout cas merci à tout le monde : ceux qui y ont pensé et m'ont appelé ou laissé un petit mot, ceux qui sont venus, ceux qui savent éplucher les saucissons et ceux avec qui je le fêterai le week-end prochain. Et puis merci pour ces jolis cadeaux ! Après cette petite soirée concept Sangria/Tapas qui aura été pimenté - une fois n'est pas coutume - par un match de foot à la télé (oui j'ai pris sur moi d'allumer la télé pour éviter de voir tout le monde se sauver soudainement à 20h30), voilà que s'annonce une nouvelle journée sous le signe des soldes ! Avec un peu de chance je vais peut-être enfin acheter quelque chose au Printemps, parce que là bas les prix ne sont abordables que pendant les soldes... Je ferai ma petite ballade aussi dans le centre, passage chez Zara, Jules et autres... histoire de continuer à reconstituer ma garde-robes amputée par ces enc... de cambrioleurs. Si je pouvais trouver aussi une sacoche pour remplacer la Pepe Jeans qui passe son temps à clapoter et à annoncer mon arrivée dans les couloirs tel un vache avec une cloche, ça serait pas mal. Et si je pouvais remplacer mon portable aussi, ça serait encore mieux. Mais ça c'est le programme de ce soir, on va commencer par l'Usine à Roubaix pour ce midi, peut-être aussi McArthur Glenn... Je verrai bien ce que j'y trouve. Et puis samedi sera sans nul doute le jour où je dépenserai le plus car j'irai acheter mes matériaux... je sais pas s'ils font des soldes aussi à Castorama ? Il me reste donc jusqu'à la fin de la semaine pour modéliser l'appartement avec mon petit logiciel 3D que l'on m'a gentiment offert et je saurais enfin si ce que j'ai prévu est d'un goût médiocre ou d'une audace remarquable (une notation entre les deux me suffirait amplement), et après je pourrais réfléchir à l'agencement.

Encore un week-end chargé qui s'annonce car après ces petites amplettes (enfin "petites" c'est pas le bon terme vu que la voiture va être bien chargée avec le carrelage, le parquet et la peinture), ce sera le moment de fêter le départ de Fabien qui à peine rentré reprend la route vers d'autres horizons lointains, et entre deux il faudra que je trouve le temps de faire quelques cartons pour la brocante qui aura lieu le lendemain (histoire de renflouer les caisses et de passer un bon moment à jouer à la marchande à l'ombre du parasol). N'oublions pas non plus que nous nous sommes engagés pour animer quelques jeux pour les gamins, comme le week-end dernier, je sens que ce week-end n'aura rien de reposant ! Ou alors je met dans une bouteille le reste de la sangria (qui aura donc macéré, là on pourra plus me le reprocher) et je fais boire les gamins pour les calmer, avec le soleil qui donne, ils vont être KO probablement. PS : Pour ceux qui n'auraient pas reconnu, c'est la Rue Faidherbe en photo, un peu plus et on se croirait à Cannes non ?

3 commentaires:

Cath & Vince a dit…

Même pas le temps de faire les soldes, ni de chercher à résoudre ta dernière énigme !
Nous sommes débordés par la préparation des vacances, les dossiers en cours à terminer...
Mais on voit que tu ne t'ennuies pas non plus...

Victor Lamb a dit…

Hé bien c'est vrai qu'elle donne envie de revenir cette photo là ! Et penser que j'ai quitté Lille il y a - mandieu ! - dix ans déjà...

Ps: Tu écris très bien :)

edwoodjr a dit…

Chers Cath & Vince, en effet je suis plus souvent dehors que devant mon écran en ce moment, ce serait dommage de ne pas profiter de ce temps (même si je souffre de mes coups de soleil ce matin).

Cher Victor, merci c'est très gentil ! Il ne tient qu'à toi de revenir voir la capitale des Flandres.