19 juin 2006

Lille aux Trésors : Enigme 8


La fin du jeu se rapproche, Cidounette continue de mener la course ! Le classement à l'issue de la septième énigme est le suivant : Cidounette (47 points), Benoît (25 points), Cath & Vince (21 points), Bastien (5 points), et ex-aequo le petit chaperon rose (1 point), le chevalier blanc (1 point) et un petit nouveau au pseudo qui fait rêver : Amour, gloire et beauté (1 point). Cette fois ci il s'agit de découvrir un animal. Je vous laisse vous lancer dans cette nouvelle aventure et j'espère que vous prendrez autant de plaisir à la résoudre que moi à l'écrire, en tout cas c'est une bien belle ballade qui vous attend ! Bonne chance à tous et que le meilleur gagne (oui je l'ai piqué à Nagui celle là).

Voici l’histoire d’un homme agoraphobe qui essaye depuis toujours de se faire aimer. Imaginez vous quel calvaire il vit, ne serait-ce que ce samedi…

En début d’après-midi, il vit en une jeune femme berçant son nourrisson l’occasion de se rendre utile. Mauvaise idée. Ne parvenant pas à le calmer et étant un piètre chanteur, il prit la direction du beffroi se disant qu’il pourrait y être utile…

En chemin il aperçoit au loin un clocher carré. Malgré sa toute récente résolution, il prend cela comme un signe et se dit que ce serait le moment de faire œuvre de charité. Il s’en approche mais prend peur en apercevant ces deux femmes dorées et aveuglantes sur sa route, une galerie déserte à droite semble être une bonne échappatoire, il l’emprunte.

Sorti de l’obscurité si rassurante, il est surpris par un code barre monumental se dressant face à lui. Il s’approche, l’examine de plus près, rien de bien intéressant encore une fois.

Poursuivons, un peu plus loin il pourra entrevoir le temps en tournant la tête à droite. Pas peu fier de son sens de l’observation, il continue à parcourir les environs des yeux et se rend compte qu’il arrive à voir à travers une maison de pierre ! Sa vue doit lui jouer des tours car juste à côté un passage semble se rétrécir à vu d’œil, il se rue dedans, se fait chasser par une poule et se sauve dans une rue bien trop passante à son goût.

Il se sent encore et toujours observé par des femmes ambrées, il fuit leur regard. Dans sa déroute, il croise deux déesses et arrive à s’échapper par un passage discret et interdit aux fantômes. La promenade est agréable, il suit le chemin.

A tout hasard, il prend à gauche au carrefour, puis emprunte un peu plus loin une petite rue dont l’entrée a un air de Provence. L’endroit est calme, il se prend à rêver, à déguster ce moment loin de la populace. L’endroit idéal est pour une sieste, les doigts de pieds en éventail !

Retour à la réalité. Il fait de nouveau confiance à ses yeux et commence à voir la vie en rose, il y a tant de belles choses à voir dans cette rue ! Il suit les pavés, tâtonne et soudain quelque chose lui dit qu’il ne s’entendra peut-être qu’avec les animaux…

Il en rencontre un premier, résolument trop imposant. Il continue sa route et une apparition divine lui fait dire qu’il est enfin arrivé à bon port. Il l’a enfin trouvé, cet être aussi maladif que lui avec qui il pourra s’entendre !

15 commentaires:

benoit88888 a dit…

En route...
On commence rue nationale, au ptit quinquin, square foch, puis à gauche rue de l'hopital militaire en direction de ste catherine, sur la route, les enseignes dorés d'huissier justice nous font passer à droite sous le novotel pour sortir devant les stores du nouveau siecle.
En passant à droite on aperçoit le temps de printemps par une ruelle, et en face une maison delabrée avec à côté la rue de st etienne, pas de poule cependant.
Sortie rue esquermoise, les femmes plaquées or au dessus de la voix du nord me font partir à gauche, aprés les deux déesses au dessus de rochebobois, j'emprunte la rue de weppes, je prends à gauche face à la treille.
Ensuite, rue des vieux murs, rue au peterninck, rue de la monnaie ( la realité probablement...), un magasin tout rose à droite et la table du boucher, ça doit être pour les animaux.
En continuant on arrive place du lion d'or, trop imposant en effet, mais finalement rue des chats bossus, animal maladif il me semble...

Cath et Vince a dit…

Pour le Christ en Croix, nous ne voyons pas encore, mais ensuite, çà pourrait être le groupe du Petit Quinquin... dans un petit square proche de la rue Nationale...
Voyons voir pour les beffrois et clochers aussi...

Cidounette a dit…

L'énigme commence devant la statue du P'tit Quinquin.

Le clocher carré est l'église Sainte Catherine; en chemin les deux femmes dorées sont celles représentées sur l'écusson d'un office notarial. Lors de mon passage la galerie n'était pas déserte mais habitée par quelqu'un qui n'avait pas les moyens de se payer une chambre au Novotel.

Le code barre se trouve sur la place du Nouveau Siècle, on entrevoit le temps du Printemps puis une maison en ruine.

En prenant le passage je n'ai pas vu de poule mais j'arrive rue Esquermoise. Les femmes ambrées son celles de la Grand Place; en allant à l'opposé on croise deux déesse sur une facade. Passage discret certes mais interdit aux fantômes je ne sais pas pourquoi...

En prenant à gauche on finit par arriver à Notre Dame de la Treille puis la petite rue gardée par un olivier. La sieste, peut être à la chaise longue.

Rue de la monnaie, puis arrivé place de Bettignies, où une boutique s'appelle Animale. Place du Lion d'Or, voici sûrement l'animal trop imposant; pourquoi pas aussi les vaches de Mise au Green...Beaucoup d'animaux dans le coin: une puce (la puce à l'oreille), des chats (rue des Chats Bossus), mais pour moi l'apparition divine c'est la rue Saint Jacques, où se trouve le cabinet d'une madame Noé (!), avocate. On arrive donc à bon port (référence à la mer) et on peut entendre la mer dans un coquillage, donc je pense que l'animal à trouver est une coquille Saint Jacques.

C'est peut être farfelu mais avec les indices des dernières phrases ça me semble possible.

Anonyme a dit…

L'animal peut il être toute sorte d'être vivant ou bien il doit avoir des yeux et une bouche ?

Cidounette a dit…

C'est une jolie ballade en effet mais un peu gâchée par le nombre de voitures qui y passent, les camions de livraisons et camions poubelles. Vivement l'expérience d'un secteur uniquement piétonnier les week end.

amour gloire et beauté a dit…

Amour gloire et beauté le retour de l'animal perdu !!!!

Amour, gloire et beauté a dit…

Après avoir voyagé dans le fin de Lille et en avoir discuté avec Kévin et Samanta, Amour, gloire et beauté, des mots qui font rêver...donne sa réponse: ne serait-ce pas Saint Jacques et ses coquilles ? Donc une petite coquille saint jacques.

Cath et Vince a dit…

L'itinéraire le plus direct, depuis le square Foch et le Petit Quinquin, passerait par le boulevard de la Liberté, pour joindre le Beffroi de l'Hôtel de Ville... Mais s'agit-il bien de ce beffroi, je ne cesse de m'interroger.
Si cela est le cas, il faut remonter vers le Sacré-Coeur et son clocher... octogonal...
Sinon, c'est direction la Gran'place, la Vieille Bourse ou la Chambre de Commerce...
Valse hésitation...

Cath et Vince a dit…

Les femmes dorées seraient des caryatides... pas des anges...
La Grand'place alors ?
On verra çà en fin de semaine, pas le temps avant sans doute

Cidounette a dit…

Pourquoi pas la coccinelle, bête à bon dieu.

edwoodjr a dit…

J'ai bien eu des réponses, mais une seule est bonne... Je vous invite donc à repenser à votre réponse pour ceux qui ne sont pas sûrs et à ceux qui n'ont pas répondu à y réfléchir. On en reparle vendredi ! Bonne chance.

Cidounette a dit…

Bon alors c'était le chat bosu, mais quelle est l'apparition divine ?

Amour, gloire et beauté a dit…

Chat bossu!!!

edwoodjr a dit…

Félicitations à tous les joueurs, pour le cheminement vous pouvez vous référer à la réponse de Benoît. Je précise pour Cidounette que l'apparition divine était une statue de vierge à l'enfant posée sur une corniche dans la rue des Chats Bossus, juste en face de l'enseigne en fer représentant un chat bossu grimpé sur une chope de bière "L'estaminet".

Classement pour cette énigme :
1er : Benoît (10 points)
Ni 2ème, ni 3ème... les deux dernières réponses ont été données une fois la totalité des commentaires publiée.


Classement à l'issue de cette huitième énigme :
1) Cidounette (47 points)
2) Benoît (35 points)
3) Cath & Vince (21 points)
4) Bastien (5 points)
5) Le petit chaperon rose (1 point)
5) Le chevalier blanc (1 point)
5) Amour, gloire et beauté (1 point)


A bientôt pour la suite, mais j'avoue ne pas encore savoir quand car je n'ai pas eu une minute ce week-end pour préparer la suite :-|

cath & vince a dit…

Bravo Benoît! Désolés de n'avoir pu participer... Nous ferons mieux à notre retour de vacances... fin juillet !
Au plaisir.