02 juin 2006

Une cafetière Senseo !

Je viens d'arriver à la fin d'une autre grande aventure... J'ai enfin acheté une machine à café de la mort qui tue (c'est comme ça qu'on appellera cette nouvelle génération d'appareils ultra perfectionnés ayant pour seule utilité de faire du café). Ah elle est loin l'époque où avec une simple cafetière italienne, ou même avec une chaussette et une casserole d'eau chaude on pouvait faire du café ! Non maintenant il faut avoir le dernier cri, le top du top, le truc qui est programmable et qui fait tout tout seul ! Je crois que c'est ce qu'on appelle "créer le besoin", et je suis bien placé pour le savoir vu qu'en informatique c'est grace à cela que l'on a du boulot qui tombe. La question à la con c'est quand même de savoir pourquoi j'ai acheté une machine à café alors que... euh... je bois pas de café. On va supposer que j'ai succombé à la tentation que représentaient ces beaux étals dans les magasins, que je me suis dit que ça serait bien pour les invités, que je me mettrais peut-être à en boire et puis que ça ferait un bel objet (jaune et bleu, j'ai plus qu'à carreler la cuisine pour accorder les couleurs). J'ai longuement hésité : Tassimo, Senseo, Nescup, Nespresso pour les plus connus... Moi qui croyait que s'il y avait bien quelque chose de simple au monde c'était de faire du café non ? Je me suis donc lancé dans l'étude comparative (bah oui faut bien que je m'occupe maintenant que je n'ai plus d'appartements à visiter) et j'en ai tiré quelques conclusions :

  • Tassimo c'est la cafetière ultime, le truc de fou qui sait faire plein de trucs on dirait et qui à l'arrivée ne sait que des trucs qu'on savait faire avant qu'elle vienne au monde. C'est programmable, ça utilise des capsules rigides sur lesquelles il y a un code barre, lu par la machine qui va choisir le mode de préparation idéal pour faire votre boisson. C'est génial hein ? C'est la seule avec laquelle on puisse faire du chocolat et du thé en plus du café ! Wahooouuu ! Mais ça se paye : 120 euros ! Pour une machine à café... Sans parler que les super capsules super perfectionnées se vendent en toute logique deux fois plus cher que des dosettes souples et qu'il n'en existe pas de génériques, brevet oblige. Et puis quand on y pense : du chocolat on sait en faire sans machine, du thé ce n'est que de l'eau chaude dans un mug... donc à l'arrivé qu'est-ce-que ça fait de si génial ?!
  • Nespresso c'est le truc pour les riches : la cafetière coûte cher à l'origine, et les dosettes sont exclusivement fabricables et vendables par le "Club Nespresso" par correspondance. C'est donc la grosse arnaque, le truc pour frimer mais je me demande bien qui peut bien acheter ça... à part George Clooney.
  • Nescup est le concept le plus tordu : une machine qui fonctionne avec du café soluble ! Un grand réservoir pour vider votre pot de café lyophilisé préféré et la Nescup prépare votre boisson préférée. Moralité : ça coûte dans les 120 euros et ça se contente de mélanger du café soluble avec de l'eau chaude à "température idéale" ! Leur argument est que c'est la machine la moins chère à exploiter, forcément vu qu'elle prépare ce que les amateurs de café prendront pour un mélange infame. Je crois que ça va me revenir moins cher d'acheter une boîte de 500 touillettes.
  • Senseo est certainement la plus répandue : elle marche avec des dosettes souples certes plus chères que du café moulu en paquet mais on en trouve des génériques. Oh miracle on peut depuis peu trouver des dosettes de thé. Euh... Elle perd encore un peu plus de son intérêt la Tassimo alors non ? Le design est sympa, le prix est pas donné pour une cafetière (au moins 65 euros le modèle de base) mais le plus abordable de tous. A ce qui parait, le café est bon, je n'y connais rien en café et je n'aime pas ça. Alors voilà j'ai pris une Senseo, ça fait joli en bleu et jaune flashy, il n'y a rien de programmable mais je m'en fous, ce n'est qu'une cafetière !

7 commentaires:

Anonyme a dit…

moi j'ai pas résisté ya un an à l'acheter mais pour ceux qui aiment l'expresso, ils seront déçus, c'est une cafetière et pas une machine expresso (compter le double du prix). Bref, une assez bonne cafetière (café au kilo quand même un peu cher niveau qualité-prix) mais n'égale pas un expresso (en gros jsuis un chouia déçu)

ecrivateur a dit…

en meme temps un expresso, c'est un café sérré, et dans les bistrots ils ont tous le meme gout. Un amateur de café apprécie les différences subtiles des arômes. Et la Senseo fait un tres bon café, très typé selon les paquets. Nota : les cafés Auchan sont pas mauvais non plus, ma préférence au "Guatemala"...

Cath & Vince a dit…

Au moins, on saura où aller boire un café sur Lille !

edwoodjr a dit…

...avec ou sans sucre ?

T. a dit…

A propos de Méert Fonce ! ! Leurs gaufres sont justement délicieuses, accompagnées un café Rio Senséo :)

alex a dit…

sans !

Cath & Vince a dit…

sans, également, due expressi, per favore !