08 juillet 2006

J'adore les sushis ! Ou pas.

Je me réveille à 8h, je me force à dormir à nouveau, je me réveille à 9h30, définitivement je ne pourrais plus dormir, même un samedi... Un temps magnifique frappe à la fenêtre (alors que Tao m'annonce de la pluie !), encore une journée idéale pour remonter la Rue Nationale, déjeuner chez Envies de Saison, puis aller se ballader dans le centre-ville et certainement revenir par la Rue Gambetta. Il va falloir aussi que je trouve de quoi agrémenter le carrelage blanc mural que j'ai acheté. Je m'étais dit que je mettrais de la mosaïque de verre et voilà le triste constat : mon carrelage fait 5mm d'épaisseur, la mosaïque chez Leroy Merlin en fait 3mm et celle chez Castorama en fait 8mm ! Pourquoi ne peut on pas se mettre d'accord sur l'épaisseur des carrelages muraux ?! Ca serait bien aussi que je puisse passer chez IKEA pour acheter un rail à mettre entre deux rangées de carrelages, un truc pour accrocher plein de machins. Hummm... quoi d'autre ? Ah oui hier j'ai enfin tenté un restaurant qui me faisait de l'oeil depuis longtemps : Tokyo, un resto japonais sur la Rue Nationale, à deux pas du Printemps. La déco est sympa, le personnel agréable, les prix très raisonnables mais une chose est désormais une certitude : je n'aime pas les sushis. Je voulais essayer, c'est fait, mais le poisson cru c'est vraiment pas mon truc, j'ai voulu faire mon fanjo en prenant une grande bouchée et je me serais cru dans Koh Lanta quand ils doivent manger de gros vers blancs. Sans parler de cet énorme poisson qui me regardait depuis son aquarium à deux mètres de moi, j'avais l'impression d'avoir mordu directement dans sa chair et qu'il me le reprochait avec ses gros yeux globuleux. Par contre dans mon menu dégustation j'avais aussi des brochettes de poulet, de boulettes (oui je sais bien que "boulette" n'est pas un animal, mais on sait rarement ce qui les compose) et de boeuf/fromage et ça c'est bon ! Je le saurais pour la fois prochaine. Autres restaurants à retenter certainement ce week-end : la Pâte à Sel, le bon vieux Tiger Wok et essayer enfin le Alpommodoro. Sur ce je vais aller prendre une douche, m'enfiler un bol de Frosties, regarder Intérieurs et trainer au point que je déjeunerais vers 15h et donc dîner vers 23h. Logique...

10 commentaires:

Rafaele a dit…

On dit "Faire son Fangio" ;o) mais bon... j'dis ça, j'dis rien !!!

Alcib a dit…

Dommage que tu n'aies pas aimé les sushis. Pour son anniversaire, j'ai invité au restaurant un ami qui disait ne pas aimer du tout les sushis ; devine où je l'ai invité : dans un restaurant de sushis. Il en est ressorti, tout comme moi, absolument ravi, comme s'il venait de vivre là une expérience mystique. Tout dépend toujours de ce qu'il y a dedans et de la façon dont on les fait.
Faudra-t-il que tu viennes à Montréal pour que je puisse te convertir ? ;o)

Vincent a dit…

Oui mais tu as essayé le sushi là où il ne fallait pas essayer... Le Tokyo c'est nul!
Soit le Jomon (moins bien qu'avant mais encore pas mal et vraiment japonais), soit l'Akira très bien et très fin, soit le Fujiyama avec très trucs qui ne se font pas ailleurs.

Ya bon Japonais!

Sinon pour ton carrelage, c'est simple, joue avec la quantité de colle, obligatoirement.

Envies de Saison, on va bien finir par se rencontrer puisque tu ne veux pas venir chez moi ;)

Romarine a dit…

la pate à sel? tiens c'est vrai que j'ai jamais essayé...

edwoodjr a dit…

Cher Alcib, il va falloir trouver autre chose que des sushis pour me faire traverser l'océan. Je n'ai vraiment pas envie de retenter l'expérience.

Cher Vincent, je ne savais pas que le Tokyo c'était nul, c'était pourtant sympa j'ai trouvé. Pour le carrelage, j'ai laissé tomber (impossible de trouver ce que je veux en 5mm et j'ai pas envie de faire du boulot dégueulasse avec la patate de colle), j'ai pris un rail chez IKEA et je vais y accrocher des éléments pour agrémenter un peu. Je vais venir chez toi, faut juste qu'on se trouve une date !

Cher Romarine, je t'en ferais un petit résumé dès que j'aurais essayé. Et content de te relire à nouveau ! J'imagine que tes travaux te prennent tout ton temps.

T. a dit…

C'est vrai que le Tokyo est pas terrible.
Mais je trouve ça courageux d'avoir essayé les sushis ! surtout si tu étais tout seul. Mais je pense, à l'instar de vincent que, si ut n'as pas aimé, c'est que tu n'étais pas au bon endroit.
:)
J'attend egalement la review de la Pâte à sel, ça ne me dit absolument rien du tout ! C'est où ?

edwoodjr a dit…

Cher T, si j'avais été tout seul il est bien évident que je me serais sauvé en courant après le premier sushi ! Ce n'est pas parce que je raconte les histoires à la première personne qu'il n'y avait que moi ;-)

El Bémo a dit…

Huuuuum !

J'adoooore les sushis, ca fait longtemps que j'en ai pas mangé en plus.

Allez, hop, ce soir c'est soirée sushi !

On a testé pour vous...la Pâte à Sel a dit…

Petite soirée à la Pâte à Sel:

Le cadre est sypatique mais sans plus; nous étions au rez de chaussée (il y a une cave voutée), un peu serrés mais comme dans beaucoup de retos. Le coin fumeur n'est pas isolé, vu la petite taille de la salle, donc assez gênant pour les non fumeurs.

La carte propose un large choix de salades, faluches et desserts. Pour ma part, après une faluche picarde (maroilles, mimolette et lardons) très copieuse, je n'ai pas pu tester les desserts, à mon grand regret. Je l'ai presque regretté en voyant arriver celui de mon ami, un crumble avec une généreuse boule de glace vanille.

Les prix sont tout à fait accessibles, puisque la formule la plus complète ne coûte que 11,50€, et la majorité des desserts (très copieux) sont à 3€.

Conclusion: Vous ne serez pas déçus si vous y aller pour manger (ce qui est le but d'un resto), choix et petits prix sont au rendez vous. Mais ce n'est pas vraiment un resto pour un tête à tête intime.

cath et vince a dit…

Dommage que tu n'aimes pas les suchis, Vince les fait très bien !