30 juillet 2006

Signature de la vente : J-1

On imagine pas le parcours du combattant que c'est d'acheter un appartement. Vraiment. Je signe demain l'acte de vente à 19 heures et ce qui était un projet qui me tenait à coeur est devenu un périple dont j'attend la fin avec impatience. Je ne compte plus mes coups de fils et mes mails aux notaires (celui qui s'occupe de la vente et celui par qui je louais mon appartement actuel), je ne compte plus les fax et les timbres utilisés pour envoyer des pièces administratives pour le dossier de prêt, je ne compte plus le temps passé à réunir ces pièces, à appeler un expert pour faire un diagnostic amiante, un diagnostic conditions d'habitabilité (au cas où un crétin irait mettre une prise dans la baignoire...), un état des lieux, un métrage. Non réellement c'est usant. Il s'est passé sept mois entre le moment où j'ai songé à acheter et la signature de l'acte. J'ai commencé par visiter des dizaines d'appartement, ça m'amusait beaucoup, au bout d'un moment je m'en lassais presque, les pratiques douteuses des agents immobiliers et un marché très tenu y étant pour beaucoup, il était temps que je trouve ce qu'il me fallait, j'en avais marre, et pendant ce temps là les prix, tout comme les taux d'intérêts, continuaient à monter.

La dernière ligne droite devait être reposante, appaisante, les prêts étant acceptés et la plupart des démarches effectuées, cependant mes interlocuteurs se donnent le mot pour me mettre en rage : entre ma conseillère à la banque qui retarde un envoi pour un renseignement qu'elle n'avait pas besoin de me demander et aurait pu obtenir elle même si elle s'était donné la peine d'y réfléchir plutôt que de m'envoyer un mail au boulot à 15h14 sachant que le courrier devait partir à 15h30 (comment peut-on attendre une information aussi importante par un média différé) ; entre le notaire à qui j'ai laissé trois messages et qui ne juge pas utile de me rappeler pour me signifier qu'il a besoin obligatoirement d'un chèque de banque, chose que je ne peux pas obtenir dans la minute (pour lui la vente est déjà conclue on dirait, il n'attend plus que toucher son chèque de 8800 euros, il ne se donne même plus la peine de m'avoir au téléphone) ; entre le vendeur qui organise son déménagement sans tenir compte de mes obligations et reste éternellement injoignable ; entre mes parents qui ne manquent pas une occasion de me rappeler que si je m'étais organisé autrement ça aurait été mieux et qui se font désirer pour m'aider à faire des travaux dont ils sont eux-mêmes les initiateurs ; entre l'autre notaire qui fixe des rendez-vous pour faire un état des lieux à 14h30 en faisant comme si il ne savait pas qu'à cette heure là la plupart des gens travaillent...

J'avoue que je commence à perdre patience et me dit qu'on ne peut faire confiance à personne, qu'il est honteux de se dire qu'il faut nécessairement appeler trois fois les gens pour obtenir ce qu'on leur demande en toute légitimité puisque c'est leur boulot, que l'on ne prend pas mes impératifs au sérieux... Allez savoir pourquoi : peut-être suis-je trop jeune ?! On se dit peut-être qu'un gars de 25 ans est plus arrangeant, qu'il ne fera pas d'histoire et que l'on peut se permettre d'être moins sérieux avec lui ? Pourquoi ?! Je suis client, je paye, le client est roi, merde ! Bref, si tout se passe comme prévu - et notamment si je reçois dans un timing très serré mon chèque de banque à temps - demain soir tout sera réglé et je n'aurais plus qu'à penser travaux et aménagement intérieur. Ce qui, au vu des précédentes péripéties, ne sera qu'une partie de plaisir. Et même un plaisir tout simplement puisque j'aime ça et ma tête fourmille d'idées qui ne demandent qu'à être mises en oeuvre. En tout cas je serai content de l'avoir fait et d'autant plus satisfait quand je rentrerai dans mon nouvel appartement. Je souhaite bon courage à ceux qui ont le même projet et je leur conseille de s'armer de patience, de rigueur et de fermeté. Demain soir, je serai propriétaire, cool non ? Ca fait bizarre à dire.

Pour en revenir à ces petits problèmes relationnels, il est vrai que - certainement - je n'ai pas été assez ferme avec certaines personnes et que j'ai fait l'erreur de faire confiance à des gens qui - pour moi - étaient sensés être symbole de sérieux et de bon sens. Je n'y peux rien, j'ai l'habitude de croire que les gens en général ont autant de bon sens que moi et feront au mieux pour satisfaire les intérêts de chacun, et arranger le plus grand nombre. Or je me trompe, c'est chacun sa gueule, tout de le monde se fout des autres, peu importe si un détail qui aurait pris 2 minutes de mon temps fait perdre 2 mois à une autre personne. Tout le monde s'en fout et peu ont des remords, c'est bien triste à constater mais il va falloir à l'avenir que je sois tout simplement moins "gentil" et plus agressif, si c'est comme ça que ça marche et qu'il ne suffit plus de demander des choses légitimes poliment.

8 commentaires:

1loup a dit…

Et si tu traitais les gens comme ils te traitent ? Sois un vrai miroir. Tu verras, cela ira beaucoup mieux pour certains.
(Y compris dans "l'immobilier", j'ai traité mon syndic de copropriété et son "expert" de la même façon qu'ils le faisaient, ben ils ont trouvé tout seul un rendez-vous qui m'arrangeait moi et pas l'inverse, nonmého ! Au lieu d'exiger ma présence tel jour à telle heure, je leur ai simplement dit que c'était pas possible, sans donner d'explication ni me justifier, ferme, froid, définitif, comme eux.)

fi-uuu a dit…

bienvenue au club des jeunes propriétaires de 25a euh moi c'était ya 5ans ...
oui, la fermeté, rien de mieux !!
bisous

Anonyme a dit…

On a rien sans rien, ca c'est une chose sure! Mais comme le dit, "1loup" il ne faut pas se laisser faire!
Courage! Tu en profiteras par la suite...

niko a dit…

7 mois pour trouver c'est pas si long en fin de compte.
Surtout si tu peux emménager assez rapidement (j'ai une copine qui a mis 2 ans à trouver et ça fait 1 an qu'elle attend que les ouvriers finissent les travaux)

Moi j'ai presque fini mon 4e déménagement à Madrid...folklo

edwoodjr a dit…

C'est vrai que ça aurait encore pu être plus long si j'avais acheté un appart non vide. Ce que j'ai failli faire grâce à un agent immobilier lillois peu scrupuleux.

Malgré tout à J+1 je n'ai toujours pas les clefs, longue histoire que la mienne, quand je disais qu'ils se liguaient contre moi... Ca devrait se régler ENFIN ce soir !

cath & vince a dit…

Félicitations au nouveau propriétaire...

Daemondk a dit…

allez gros, du cran :

David objDavid = new David();

objDavid.agressif = true;

if (agressif)
{
objDavid.CoupDePiedAuCul();
objDavid.DansTaGueule();
objDavid.ChieSurLePareBrise();
(etc etc etc)
}

;)

edwoodjr a dit…

Merci Cath & Vince !

Cher Daemondk, tu me fais peur mais c'est excellent ! Lache cette souris, ferme VS ! Respire l'air frais dehors et profite des rires des enfants.