07 février 2006

J'ai gagné un point en cuisine !


Je vais vous raconter la fameuse aventure, l'extraordinaire épopée dont je fus le héros dimanche soir : elle commenca avec un doux rêve qui me carressait l'esprit depuis quelques jours, une idée simple, une envie soudaine de créer avec ses mains quelque chose qui se mange, autrement dit "faire la cuisine". Pour commencer, j'ai choisi de faire un met de circonstance par ces temps carnavalesques et cela prit la forme d'une crêpe, que dis-je... de 12 crêpes ! La première fut laborieuse et timide, la deuxième blonde et légèrement rousse, à la consistance idéale... s'en suivit une série dont on aurait cru qu'elle ne s'arrêterait jamais ! Et là le drame, tout s'effondre ! La dixième crêpe, celle que les experts appellent "la crêpe de trop" fut ratée... l'appel de l'internet surement qui m'occupa trop longtemps en pleine tanbouille... et voilà que cette crêpe resta une minute de trop dans la poèle et finissa sèche et cassante comme une biscotte Heudebert aux 5 céréales. Etonnement, effroi, désespoir dans l'assistance ! Les yeux s'écarquillent, les veines gonflent, le suspens est à son combre... quelle suite va t'on observer ?! Finalement la 11ème et la 12ème seront réussies et permettront de redorer mon blason. Une conclusion certaine : les plaques électriques ne sont vraiment pas idéales pour faire des crêpes... le feu n'est pas assez vif, il faut un temps fou pour cuire la pâte, il m'aura fallu 3 heures pour tout cuire. Bref : plus jamais ! C'est bien dommage car cette première tentative était un coup d'essai visant à préparer une "crêpes-party" que j'aurai voulu organiser à l'appartement, ce n'est que partie remise... au jour où j'aurai une de ces espèces de pierrades pour faire des crêpes. Et je tiens à le crier haut et fort : oui on met de la levure dans la pate, quoi qu'en disent les gens (y compris cette dame qui m'a gentiement fait remarquer à la caisse de Carrefour que mon paquet de levure chimique ne me serait d'aucune utilité, non mais de quoi elle se mêle) !

11 commentaires:

T. a dit…

La caissière t'a dit ça ?
Ben, de quel droit ! !

Là, suis abasourdi !

edwoodjr a dit…

Oups je me suis mal exprimée : c'est une dame qui faisait la queue juste derrière moi qui m'a étalé ses connaissances levuresques, et non la caissière, qui était d'ailleurs un caissier aussi jeune et effeminé que désagréable.

alex a dit…

Ton article nous enseigne finalement 2 choses importantes:

1°/ On comprend maintenant pourquoi les étudiants font des "omelettes-party": sur une plaque electrique ca marche un peu mieux que les crêpes.

2°/ Ne plus jamais acheter de la levure chimique à Carrefour Euralille (uniquement des cornichons).

'Lex.


PS: c'est gentil de préparer une "crêpes-rencontre-entre-les-lecteurs-de-ton-blog-party".
Tiens nous au courant, on ramenera chacun une boisson si tu veux lol ;o) ce sera fun'!

le petit chaperon rose a dit…

hé ben voilà, monsieur fait des crêpes et je ne suis meme pas convié pour faire le testeur...ou plutôt le gouteur...pffffffffffffffff

Nicolas a dit…

Moi je suis déçu mais profondement moi qui me faisais une joie de gouter tes excellentes crépes.

C'est pas pour cette année !! Comme disait mon prof si tu as pas mangé de crepes à la chandeleur tu pisses dans tes bas !!! et bien c pas vrai comme disait JJG !!!

Un loup blessé a dit…

Tiens... un truc qui vient de chez moi, en Bretagne, ce n'est pas pour dire que je m'y connais, hein...
Et si tu essayais de remplacer la levure chimique par de la bière ?
C'est ce que faisais ma mère, cela "monte" moins que la levure chimique qui elle monte parfois de trop.

edwoodjr a dit…

Ma mère met à la fois de la levure ET de la bière, mais je n'ai pas de bière chez moi :-(

T. a dit…

Tu organises une crêpe party entre bloggueurs ? Whouaaa! 20 000 lecteurs dans ton appart' !

edwoodjr a dit…

Euh... L'idée n'est pas idiote. Fort heureusement vous n'êtes pas 20 000 ;-) J'ai dit que je referai des crêpes le jour où j'aurai l'appareil pour en faire à plusieurs, si vous vous cotisez pour me l'acheter, je vous invite ! Eh oui je suis dur en affaires.

Janael a dit…

L'idée d'une crèpre party est alléchante je serai de la party evidemment

Janael (qui adore les crèpes, je suis pas moitié breton pour rien)

Anonyme a dit…

Ca y est il se met à la cuisine... serait ce mon influence malsaine ?

Fabi