16 janvier 2006

Et si on parlait un peu de Maslow ?

Ah tiens je me disais que ça faisait longtemps que je vous avais pas donné de nouvelles de mon boulot... Eh bien je vais corriger cela : du point de vue du boulot concrètement tout se passe bien, certes j'ai des trucs à faire que je sais pas nécessairement faire mais c'est le lot de chaque personne qui travaille dans l'informatique. C'est la façon de faire d'une SSII, considérer quelqu'un comme un expert dans telle ou telle technologie du moment qu'il a déjà touché le sujet, a lu un article dessus ou a fait un stage de 10 jours dans ce domaine... et le vendre comme un expert, au prix d'un expert, avec les résultats que le client attend de lui (bah oui c'est lui qui a l'expertise, c'est lui qui va nous sauver du drame et donc il faut qu'il assure). Jusqu'à aujourd'hui ça n'est pas ennuyeux, je m'occupe d'un domaine suffisamment large pour toucher à plusieurs trucs en même temps (je vais pas me plaindre, certains de mes amis n'ont pas cette chance et se retrouvent enfermés dans une technologie chiante à mourir), de ce point de vue c'est sympa.

Là où le bat blesse, c'est du point de vue humain. Et malheureusement, c'est l'aspect le plus important pour moi, pour preuve mon mémoire de fin d'études ingénieur traitait de l'importance de la dimension humaine dans une démarche SPI (Software Process Improvement). Je vous passe les détails, ça doit être chiant à mourir pour quelqu'un qui n'est pas du métier ! Toujours est il que ce mémoire ne traitait pour ainsi dire pas d'informatique mais surtout d'un élément qu'on a tendance à oublier : l'homme. Je voulais montrer qu'on a beau avoir toutes les méthodes qualité du monde, des processus cartésiens, des bonnes idées, des outils à la pointe... tout ça ne servait à rien si les hommes qui travaillaient sur le projet n'étaient pas motivés / compétents / heureux (wouah j'ai réussi à raccourcir un max, j'aurai du faire ça lors de mon introduction à la soutenance !). Je me basais par exemple sur la Pyramide de Maslow (pour ceux qui ne connaitraient pas, elle vise à symboliser par différents paliers les besoins élémentaires de l'homme allant de se nourrir à se sentir reconnu par ses supérieurs ou intégré dans une structure) et décrivais les leviers de motivation des employés, c'est à dire les petites choses que l'on peut implémenter au quotidien et le niveau auquel ils agiront sur la pyramide. Typiquement, on dira que l'argent motive un salarié, mais que le fait de le féliciter quand il a fait du bon boulot ne coûte rien mais a un effet certain sur son moral. Houla je m'éloigne du sujet... si vraiment rien qu'à lire ça vous avez un début d'érection, je vous le prêterais mon mémoire ;-)

Je voulais en venir au simple fait qu'actuellement certains de ces besoins élémentaires de Maslow ne sont pas satisfaits en ce qui me concerne, que ça joue donc sur ma motivation, et que même si le travail lui est interessant, les manques plombent ce bon côté de la chose. Concrètement quel est le problème vous me direz ? Ca n'est rien de bien important mais juste des petites choses qui s'accumulent... C'est dommage, d'un côté je suis heureux de voir que ce que j'ai défendu dans mon mémoire se vérifie une nouvelle fois (je vous parlerai un de ces jours de mon stage de fin d'études très instructif sur ce qu'il existe de plus vicieux et fourbe dans les relations humaines) mais je préférerai me tromper quand c'est moi le cobaye. Finalement le temps des start-up où on ne gagnait pas grand chose mais où l'on avait l'impression de faire partie d'une bande de copains qui squatte un appartement pour bosser semble bien agréable en comparaison. Personnellement, ça ne m'interesse pas de gagner plein de fric si c'est pour ne pas m'amuser, je préfère gagner moins et m'épanouïr dans mon travail !

7 commentaires:

Jean NOël a dit…

La pyramide des besoin de Maslow est une théorie très contreversé, de nombreux psychologue du développement lui prèfère des thèorie plus holistique et plus comtemporaine comme la thèorie du dévellopement de soi de... de???... de... une fille fort charmante....mais comment elle s'appelle??? zut, je suis un boulet! bon quand je retrouverais le nom, je viendrais faire un rapide saut sur ton blog!

Autrement, merci, pour tes petits commentaires,

LES VOYAGES FORMENT LA JEUNESSE

je serais vendredi soir, 20 minutes à Lille en gare eurostar, je me casse en Angleterre rejoindre cet insoupconnable ami!

bien amicalement,

T. a dit…

Maslow... J'en bouffe en ce moment.. Entre la socio et le marketing...

Une question me taraude, cher compatriote ? Quel âge as-tu ?

edwoodjr a dit…

24 ans m'sieur !

T. a dit…

Oh !
...
Seulement ?

edwoodjr a dit…

Euh bah oui...
Qu'y a t'il de si surprenant ?!

Daemondk a dit…

"certains de mes amis n'ont pas cette chance et se retrouvent enfermés dans une technologie chiante à mourir"

èh gros, je ne me sents pas visé là :-D

Ne t'inquiète pas pour moi, je ne resterai pas enfermé très longtemps dans ce domaine (jusqu'à juin officiellement + 3 mois au pire...)

Quand je vois tes problèmes d'ambiances au plateau, ça me rassure ! Je fais peut-être des trucs chiants à mourir sur la vieille technologie (AS400 pour les puristes), mais au moins je comprends les problèmes qu'ils ont à modéliser le métier :
- en AS400, ça n'est déjà pas terrible.
- en nouvelle techno, ça risque d'être une catastrophe ! Ca n'est pas des experts qu'il leur faut, c'est des Dieux !
Bref, tout ça pour dire que c'est souvent la fête sur le plateau : café, p'ti dej, bringue pour une naissance/diplôme... certains jouent même à euromillions ensemble ! (j'en fait parti ;) )

Concernant ce que je fais : je suis parti sans apprioris, pour avoir une connaissance en vielle techno, rencontrer les atouts et faiblesse de celle-ci. Maintenant que j'ai mon opinion dessus, je peux vous dire que je ne ferai pas mon métier dedans. Au moins je ne fait plus parti des personnes qui disent "c'est nul, c'est chiant" sans connaître.

Pour en revenir à Maslow, je pense que, de mémoire, ma couche 4 n'est pas s'attisfaite. Et j'ai envi de dire que tout ça, "c'est grandiloquant !" (certains comprendront ;) )

edwoodjr a dit…

C'est grandiloquent !!!