04 janvier 2006

Le Tiger Wok, Rue des Tanneurs

Ce soir je vais la jouer un peu critique gastronome. Enfin c’est vite dit, je vais juste parler du restaurant où je suis allé l’autre soir : le Tiger Wok, 45 Rue des Tanneurs à Lille (une rue perpendiculaire à la Rue du Molinel). D’extérieur sobre mais design, je me suis tout d’abord demandé si j’étais assez bien habillé pour l’occasion… en effet ça a de la gueule et sur le coup on se demande si on va pas faire tâche dans le paysage (surtout moi). Et en fait, une fois passé la porte, on se rend compte que derrière une décoration des plus stylées et soignées (tons chocolat/orange, meubles en bois aux lignes épurées, ambiance de fond asiatique et un grand tigre orange sur le mur), c’est un restaurant très convivial où se retrouvent des gens de toutes origines. Chose importante : pensez à réserver, c’est souvent plein, même en semaine. Après qu’un serveur nous ait accueilli et placé, on nous propose des boissons aux noms tous aussi exotiques les uns que les autres. Je prendrai pour ma part un « Manchu », un jus de fruit à base d’orange, de pomme, poire et concombre. On nous propose également les entrées (ça a l’air bien appétissant) mais nous passons au plat directement et c’est là que vous allez découvrir le concept du Tiger Wok.

Wok : ustensile populaire venu d’Orient, conçu à une époque où la rareté du combustible obligeait à cuisiner sur un seul feu et dans le même récipient. Il est encore largement utilisé dans les « food stall » au bord des routes allant de la Mongolie à la Malaisie. Le principe : cuisson courte à feu vif, d’où des légumes croquants, des viandes moelleuses et des poissons savoureux. En terme de qualités nutritionnelles, c’est idéal.

Vous n’avez sur la table qu’une petite assiette qu’il vous faudra remplir au buffet, vous y trouverez absolument de tout et notamment de l’exotisme : travers de porc, pousses de bambou, kangourou, calamars, pois bizarres, brocolis, poulet, tofu, saumon, et même un truc excellent qui ressemble à des pommes de terre mais qui a vaguement un goût de pomme (je ne me rappelle plus le nom, et puis la composition du buffet n’est pas toujours la même)… je vous conseille de prendre un peu de tout pour tenter (notez au passage que les végétariens s’y retrouveront). On vous demandera aussi de séparer au mieux votre viande/poisson de vos légumes. Approchez vous ensuite des wokers (quelques garçons tout de noir vêtus qui vont se charger de cuire tout ça sous votre nez), ils vont vous demander de choisir une huile (échalote pour ma part), puis une sauce (aigre-douce pour moi) et enfin un accompagnement (j’ai choisi le sésame), ils vous proposeront aussi de rajouter des nouilles à votre composition. Ils mettent dans ça dans un wok, donnent dans le spectacle en faisant de belles et grandes flammes, le tout en rythme… c’est bruyant, c’est chaud mais y’a pas à dire : ça en jette ! Deux minutes à peine plus tard, vous avez troqué votre assiette contre un grand bol et vous n’avez plus qu’à retourner à table où vous attend du riz au jasmin pour accompagner le tout. C’est original et délicieux, et puis vous choisissez ce que vous voulez !

Alors Marise concrètement ça marche comment ?! Le produit phare c’est « le passage » à 14 euros, entendez par là que vous avez droit de faire une assiette à remplir à votre guise. Pour 22 euros, vous avez la même chose à volonté mais je vous assure qu’un passage est bien suffisant, nous n’avions même plus faim pour finir notre riz et avaler un dessert ! Le prix des entrées est honnête, on vous conseillera l’entrée à 10 euros pour 2 personnes, tout comme les desserts (en moyenne 6 euros) mais qui donnaient vraiment envie (demandez aux anglais sur qui nous lorgnons).

2 commentaires:

caddaric a dit…

Moi j'adore ce resto ! Je fait au moins deux à trois passages aux woks... Le truc c'est juste de faire de petite assiettes (un passage pour la viande, un autre pour les poissons et le troisième... pour ce que tu veux) comme ça on peut goûter à tout. Il faut vraiment éviter les mélanges c'est tout.
Sinon le nom que tu cherches c'est peut-être la châtaigne d'eau... Moi j'avais bien aimé cet aspect croquant...
Et niveau désert, je recommande le sorbet à la clementine sauvage (kalamantine ou un truc dans ce genre). Frais et légèrement acide... Parfait pour finir un bon repas.
Ca y'est, j'ai faim... ;-)

mais qui a volé l'orange?? a dit…

Mais nooonnn voyons!!!
Je suis sur que tu ne faisais pas tache dans le paysage en allant à ce resto avec ta jolie echarpe orange, dans un resto aux tons orange/chocolat avec un tigre orange sur le mur et un Manchu à base d'orange!

Pas d'inquietude ;op