03 janvier 2006

Le chat de "Demain à la Une"

La journée se finit extraordinairement bien : les WC sont enfin débouchées ! Bon OK il se passe pas non plus toujours que des trucs dingueuuuuuhhhh dans ma vie... n'empêche que ça m'importe beaucoup. Merci les muscles, merci la ventouse, quant au furet... il court il court se cacher parce qu'il a pas fait grand chose (à part niquer l'émail des toilettes) ! Sinon dans les autres informations super interessantes de la mort qui tue, j'ai eu un bon d'achat de 30 euros Auchan par ma boîte en guise d'étrennes (wouah la classe, je vais au moins pouvoir acheter... euh... des pâtes de couleur) et j'ai sympathisé avec "le chat". Ce fameux chat couleur nougat aux poils longs qui traîne toujours dans ma résidence et que je n'avais jamais pu approcher jusqu'à ce jour s'est retrouvé devant ma porte d'appartement ce midi, dans le couloir, exactement comme dans "Demain à la une" (une série qui passait sur M6). Etonnant non ? Il miaulait et j'ai cru comprendre qu'il demandait sa route... allez savoir comment il a fait pour se retrouver au 5ème étage ?! J'échange quelques mots avec lui et lui propose de me suivre, il s'exécute. J'appelle l'ascenseur (il attend), je monte dedans (il monte aussi), j'attend dans l'ascenseur (il attend et regarde tout comme moi les étages défiler), je sors (il sort), j'ouvre la première porte (il se glisse au dehors), j'ouvre enfin la seconde porte (il sort aussi et se pose sur les marches en me remerciant d'un hochement de tête). Je crois que je me suis fait un nouvel ami, j'ai même pu le carresser dans l'ascenseur et il a semblé aimer ça. On ne pourra plus dire que je ne parle pas à mes voisins ! D'ailleurs l'autre jour y'en a un qui est venu me demander une cigarette à 23h30... je lui ai répondu que je ne fumais pas mais que je pouvais - à défaut - lui donner de l'encens ou un peu de foin du lapin... son envie de rire à ma blague hilarante fut à peine plus forte que son désespoir de ne plus avoir de tabac. Ce même voisin m'avait déjà sollicité pour avoir un marteau et monter son meuble IKEA, avec tant de bon goût je ne pouvais décemment pas lui refuser, c'était notre premier échange. Voilà le deuxième en 2 mois... à ce rythme là je connaitrais son prénom avant d'avoir besoin de Viagra. Bon je file, bonne soirée à vous !

2 commentaires:

T. a dit…

Tu dragues le voisinage ?

Anonyme a dit…

Comment je suis heureux pour toi que les toilettes soient débouchées ! Moi même je me sens soulagé !
Fabi