12 avril 2006

Informatique et Balançoire


Je ne parle plus boulot depuis quelques temps, c’est qu’il n’y a rien de spécial à raconter, j'ai fini ma période d'essai (ouais cool ouuuh) et je devrais changer de mission à la fin du mois... je n'en sais pas plus pour l'instant. Ca me fait penser qu'il faut que j'appelle mon commercial ce matin. Par contre j’ai eu une soudaine envie (un peu comme une envie de pipi pour préciser) de vous montrer ce magnifique dessin qui explique tout simplement les incompréhensions qui peuvent survenir entre un client et les différents individus ou entités qui existent côté prestataire informatique (chef de projet, analyse, développeur, consultant…). Et oui ça fait peur ! Le pire c’est qu’il exagère à peine la réalité ce dessin, très peu de logiciels développés conviennent dès le début au client, il fut même une époque où plus de la moitié de ce qui avait été produit partait directement à la poubelle une fois livré. PS : Je suis bien conscient que ce message n’a rien de très marrant, c’est juste pour vous apprendre des trucs, histoire de faire le fameux 1% de contenu éducatif par blog. La plupart d'entre vous trouveront cela d'un ennui mortel.

5 commentaires:

caddaric a dit…

C'est tout à fait ça... J'y ai le droit tout les jours :-(

Mais bon, il vaut mieux en rire qu'en pleurer... ;-)

Vincent a dit…

Je l'envoie au DOI de mon client, en instance de presque procès avec l'outsourcer, il va apprécier ;)

ô singulier a dit…

moi je trouve ça bien imagé! simple et clair à interpréter.

Tu pourrais nous parler de Fox maintenant que tu es rentré si tu ne sais pas quoi dire.. on aimerait savoir comment il a passé ces vacances sans toi ;o)

Niko a dit…

mais une fois l'acte d'achat réalisé, le client procède à l'évaluation post-achat.
s'il est insatisfait, il râle et ne remettra plus les pieds dans ledit établissement
a l'inverse, s'il est satisfait, il sera fidèle et, qui dit fidélité, dit inélasticité des prix (le rêve)

désolé, déformation professionnelle, je suis officiellement en finalisation du mémoire (officieusement en panique)

T. a dit…

J'adore !

Et c'est pas restreint aux informaticiens... !