22 décembre 2005

Chaîne : L'épreuve du trac...


Voilà ce que je voyais de ma fenêtre hier matin en levant... ça donne envie de sortir hein ? Oui chez nous dans le Nord on dit "heeeeeiiiinnnnn" et non "n'est-ce-pas". Bref. Un confrère blogationneur a lancé une chaîne il y a quelques temps déjà dont le but était de raconter une épreuve de trac à la troisième personne. Je ne l’ai pas oublié, j’ai un brouillon prêt à recevoir ce souvenir depuis le premier jour où il a lancé la chaîne mais il se trouve que je ne parviens pas à en retrouver un. Je me souviens vaguement d’une sensation d’angoisse lors d’un spectacle à l’école élémentaire où l’on nous avait déguisé en schtroumpf (note pour moi-même : penser à brûler ces photos), d’une épreuve de solfège ou d’un exposé à faire au collège… mais de là à pouvoir vous le narrer en détail, je ne le puis. J’ai d’ailleurs expliqué à l’auteur de la chaîne que peut-être, si je n’arrivais pas à me remémorer cela, c’est que je n’en avais pas envie inconsciemment et que mes efforts resteront vains. Ce ne sont pas – contrairement à ce qu’il pense – des souvenirs particulièrement agréables et il est possible que mon esprit les bloque, et ce depuis bien longtemps. Je n’ai pas toujours été comme je suis aujourd’hui, mes amis proches le savent : durant de nombreuses années j’étais le gamin mal dans sa peau, mal à l’aise, timide et moche… ça a beau être mon passé, je n’ai aucune envie d’y replonger. Ce sont des souvenirs enfouis, dont je rirais certainement aujourd’hui, mais suffisamment cachés pour être convaincu de les avoir tout simplement oublié. Ça a été très long mais il y est arrivé, il fait le compte de ce qu'il y a laissé, beaucoup plus que des plumes : des morceaux entiers, et certains disent même un peu d'identité.

Autre explication plausible : j’ai une cervelle de poule… En effet je ne retiens que ce qui me sert au présent, à quelques années aux alentours, mais ne me demandez pas de me rappeler d’une fille avec qui je suis allé à l’école… c’est vraiment peine perdue ! Nicolas le sait, il me parle sans cesse de telle ou telle personne et je reste comme un couillon, incapable de me souvenir de qui il parle et donc ça m'énerve. Ca m’arrive souvent, si je gagnais un euro à chaque fois que ma maman me dit "Ah tiens j’ai vu machin, elle m’a demandé ce que tu devenais et m’a dit de te dire bonjour" et où j’ignore de qui elle parle... Ou alors on a encore plus gênant quand il m’arrive de rencontrer par hasard quelqu’un dans la rue et qu’il me dise "Eh salut toi, comment va depuis le temps ?". Je reste comme un idiot puis j’enchaîne sur "Euh bien et toi… ?". Puis je repars en me demandant de qui cela peut il bien s’agir ! D’ailleurs j’en profite ici et maintenant pour lancer un appel ! Si vous êtes capable de m’expliquer clairement qui est la fille à l’Office du tourisme (une certaine Laurence) qui semble super bien me connaître au point de me faire la bise et de demander des nouvelles de moi à ma mère tous les mois… je suis preneur ! Ca m’éviterait d’avoir l’air con à chaque fois que je la vois, d’autant que je me demande si elle ne me fait pas de l’œil…

2 commentaires:

Janael a dit…

Tu sais toujours pas qui est cette Laurence??? Bah dis moi depuis le temps j'aurais cru que tu lui aurais demandé ><

edwoodjr a dit…

PTDR ! Je l'ai revu aujourd'hui au marché de Noël ! Elle m'a refait des sourires à chaque fois qu'elle me croisait et je sais toujours pas d'où elle me connaît...